Transports

Les bus circulent à nouveau normalement à Chambéry

Par Romain Dézèque et Willy Moreau, France Bleu Pays de Savoie vendredi 27 janvier 2017 à 9:02 Mis à jour le vendredi 27 janvier 2017 à 14:49

Les bus circulent à nouveau normalement dans l'agglomération chambérienne depuis ce vendredi matin.
Les bus circulent à nouveau normalement dans l'agglomération chambérienne depuis ce vendredi matin. © Radio France - Romain Dézèque

Les chauffeurs du réseau Stac (Service de transport de l'agglomération chambérienne) ont fait valoir ce vendredi matin leur droit de retrait après l'agression d'une conductrice jeudi soir. Après une réunion entre la direction et les services de police, les bus circulent à nouveau normalement.

Les bus circulent à nouveau à Chambéry ce vendredi après-midi. Depuis jeudi soir, suite à l'agression d'une conductrice, le trafic était interrompu. Une réunion entre la direction et la police a calmé les esprits des chauffeurs qui ont repris le travail.

Des contrôles renforcés

La direction du Stac (Service de transport de l'agglomération chambérienne) a d'ores et déjà annoncé le renforcement des contrôles de titres de transport. Des contrôles qui s'effectueront avec la présence de la police municipale et nationale.

La mesure est plutôt bien accueillie par les syndicats. Le nombre de contrôle avait diminué depuis la mise en place du nouveau réseau en septembre dernier. Alexis Martinet, secrétaire général de la CGT au Stac, trouve cela rassurant.

Alexis Martinet, secrétaire général de la CGT : "C'est de nature à nous rassurer".

Des incivilités en augmentation

L'inquiétude grandit ces derniers temps chez les chauffeurs car le nombre d'agressions a fortement augmenté depuis le début de l'année. Un tiers des incivilités enregistrées sur toute l'année 2016 ont déjà été commises sur le seul mois de janvier 2017. Cela n'a rien à voir avec la réduction des contrôles selon le directeur du réseau, Ludovic Jourdain.

Ludovic Jourdain, directeur du Stac : "Nous allons renforcer la présence de véhicules de police".

En parallèle, le Stac a recruté deux médiateurs supplémentaires.

Une conductrice agressée jeudi soir

Jeudi vers 19h, une conductrice s'est fait agresser par un usager qui ne voulait pas payer son ticket à l'arrêt "Ducs", dans le centre-ville de Chambéry. L'homme l'a frappée au visage et a brisé une vitre du bus. Conduite à l'hôpital, la conductrice a pu en ressortir quelques heures plus tard "mais elle est très choquée" confie la direction du Stac ce vendredi matin.

Les conducteurs avaient immédiatement exercé leur droit de retrait et aucun bus (hormis dessertes scolaires) ne fonctionnaient sur le réseau ce vendredi matin. "Cette agression a créé beaucoup d'émoi au sein du personnel. C'est l'agression de trop. On a vingt-cinq faits d'incivilité par an sur notre réseau, c'est relativement peu, mais on ne peut pas accepter que notre personnel se fasse agresser dans le cadre de ses missions" explique Ludovic Jourdain, directeur du Stac.

L'agresseur est toujours recherché par la police.