Transports

Augmentation des tarifs des péages : ce que paieront en plus les Toulousains

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse mardi 31 janvier 2017 à 18:59

Vers Montpellier, comptez 20 centimes de péage supplémentaires depuis Toulouse (22,50€ contre 22,30€).
Vers Montpellier, comptez 20 centimes de péage supplémentaires depuis Toulouse (22,50€ contre 22,30€). © Radio France - Bénédicte Dupont

Les péages augmentent à partir de ce 1er février. Une hausse moyenne de 0,8% sur l'ensemble du territoire comme vous le révélait France Bleu la semaine dernière. Combien cela fait, et qui est concerné autour de Toulouse ? On a pris la calculette.

Nous partons du principe que Toulouse est le point d'arrivée ou de départ et que nous roulons en voiture (tarif 1).

Pas d'augmentation pour les trajets domicile-travail

  • A68 vers Albi - Le péage de l'Union n'augmente pas donc les Albigeois ne paieront pas plus cher (1,50 euro) leur venue à Toulouse, sachant que c'est déjà l'un des péages les plus chers de France.
  • A61 vers le Lauragais - Pas d'augmentation pour les Haut-Garonnais qui entrent et sortent à Villefranche ou à Montgiscard. La hausse débute à partir de Castelnaudary, dix centimes de plus depuis/vers de la cité du cassoulet (4,40 contre 4,50 euros), ou si vous venez/allez à Carcassonne (qui passe de 7,90 euros à 8 euros).
  • A66 vers l'Ariège - En allant vers Nailloux, les prix n'augmentent pas (2,40 euros vers/depuis Toulouse). Mais les Ariégeois venant de Pamiers eux devront rajouter 10 centimes (5,70 euros au lieu de 5,60 jusquà Toulouse).

+10 centimes vers Castelnaudary, Carcassonne, Pamiers, Lannemezan ou Tarbes

  • A62 vers Montauban - Pas d'augmentation pour tous ceux qui habitent dans le secteur de Saint-Jory, le Frontonnais ou autour de Grenade. Même en venant de Montauban et Castelsarrasin, les tarifs restent les mêmes. En revanche, si vous avez l'habitude vous rendre à Agen, il faudra compter 20 centimes de plus (10 euros tout rond contre 9,80 euros)
  • A64 vers Saint-Gaudens - là non plus, la hausse n'est pas répercutée pour les Haut-Garonnais de Muret jusqu'à Montréjeau, si la destination est Toulouse. Si vous allez jusque dans les Hautes-Pyrénées en revanche, il vous en coûtera dix centimes de plus (pour Lannemezan ou Tarbes).
Le réseau autoroutier autour de Toulouse (A62/A68/A61/A66/A64). - Aucun(e)
Le réseau autoroutier autour de Toulouse (A62/A68/A61/A66/A64). - Google Maps

Comptez entre 20 et 40 centimes de plus l'aller pour partir en week-end

En revanche les tarifs grimpent dès que vous franchissez le seuil des 70 kilomètres minimum de distance depuis Toulouse, grosso modo.

  • A61/A9 Est vers Narbonne/Montpellier : il faut rajouter 20 centimes de plus que vous passiez une journée à la mer à Narbonne (13,30 euros) ou le week-end à Montpellier 22,50 euros)
  • A9 Ouest vers le Roussillon et l'Espagne : c'est cette partie-là qui connait la plus forte hausse, 40 centimes supplémentaires par ticket de péage que ce soit pour aller surfer à Leucate (Aude), faire un tour à Perpignan, ou franchir la frontière espagnole au Perthus.

L'Autoroute A9 Ouest vers les Pyrénées-Orientales et l'Espagne est la plus gourmande

  • A62 vers Bordeaux - Le trajet entre les deux villes rivales passe à 19,60 euros au lieu de 19,40 euros.
  • A64 vers le Pays Basque - Une bizarrerie : on vous l'a dit le trajet Toulouse-Tarbes augmente (+10 centimes), mais ceux qui rentrent à Pau les week-ends n'y verront que du feu. Et en poussant vers le Pays Basque, le voyage entre la ville rose et Bayonne vous en coûtera en revanche 20 centimes de plus.

A LIRE AUSSI

Les péages autoroutiers augmentent en moyenne de 0,8% le 1er février

► VOIR dans la Vallée du Rhône

► VOIR en Auvergne