Transports

Autocars Macron : la guerre des dessertes fait rage à Clermont-Ferrand

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 26 décembre 2016 à 4:45

OuiBus transporte 3 millions de passagers
OuiBus transporte 3 millions de passagers © Radio France - Eric Le Bihan

Trois sociétés de transport se disputent désormais le marché des liaisons par autocar. Flixbus, Isilines et OuiBus pèsent 3 millions et demi de passagers. Insuffisant pour être à l'équilibre. Alors la guerre des dessertes s'intensifie notamment à Clermont-Ferrand.

Un peu plus d'un an après la libéralisation du marché des liaisons par autocar, le bilan "des bus Macron" est en demi-teinte. Des cinq sociétés de transport qui se sont lancées dans l'aventure, il n'en reste que trois. OuiBus, la filiale de la SNCF, s'est pacsée avec les "Bleus" de Starshipper pour ne pas partir d'une copie vierge. Difficile d'avoir des chiffres exacts, mais le marché pèse aujourd'hui 3 millions et demi de passagers et a généré la création de plus de 2000 emplois. Très en dessous de l'objectif souhaité par l'ancien ministre de l'économie, Emmanuel Macron.

L'objectif est d'arriver à l'équilibre d'ici deux ans - Roland De Barbentane, le Directeur Général de OuiBus

La commission des études de la loi Macron avait estimé que cette libération permettrait d'en créer 22 000. Le compte n'est pas bon. Alors la concurrence bat son plein. Chaque société de transport explore de nouvelles dessertes. C'est le cas de OuiBus. Son directeur général, Roland De Barbentane, a profité de son passage à la gare routière de Clermont-Ferrand ce lundi pour faire un état des lieux du marché et pour nous annoncer une nouvelle desserte. Après Paris (via Bourges), Lyon (via Saint-Etienne) et Bordeaux, la filiale de la SNCF propose désormais aux Auvergnats de les transporter jusqu'en Bretagne ! Destination Rennes, après 10 heures de voyage et 25 euros déboursés (prix de base).

Le directeur général de OuiBus était de passage à Clermont-Ferrand

Le balai des cars Macron s'intensifie à la gare routière de Clermont-Ferrand - Radio France
Le balai des cars Macron s'intensifie à la gare routière de Clermont-Ferrand © Radio France - Eric Le Bihan