Transports

Autoroute A20 : quel chantier !

France Bleu Limousin dimanche 27 septembre 2015 à 18:51

Deux blocs de 1500 tonnes ont été déplacés sous l'autoroute.
Deux blocs de 1500 tonnes ont été déplacés sous l'autoroute.

Depuis vendredi soir, l'autoroute A20 est coupée dans les deux sens de circulation au niveau de la sortie 28 au nord de Limoges. Le chantier, qui dure cinq jours, va permettre l'installation d'un tunnel pour créer une liaison sous l'autoroute. Spectaculaire mais un peu embêtant pour certains.

Une centaine d'ouvriers est à pied d'oeuvre depuis vendredi soir sur l'autoroute. Ils se relaient 24h/24 pour faire avancer le chantier de la "liaison nord" déjà bien attaqué. Il s'agit là de créer ce fameux tunnel qui reliera la zone artisanale de la Grande Pièce au parc d'activité nord dès le printemps 2016. La méthode est exceptionnelle en Limousin : c'est grâce au ripage que l'opération a pu se faire ce week-end. 

Le ripage a attiré les curieux 

Faire glisser un tunnel de 3 000 tonnes sur des rails en une matinée (15 mètres par heure), c'est le défi réalisé dimanche matin par les ouvriers, pour certains venus de Hollande.  "C'est la première fois que j'assiste à une telle opération, c'est beaucoup de pression. Je ne dors pas beaucoup en ce moment", admet Jean-Paul Parrot, le conducteur des opérations.

Les curieux étaient très nombreux à venir y jeter un oeil tout au long de la matinée. Certains ont même passé la nuit sur ce chantier à neuf millions d'euros (dont quatre pour la création de ce passage inférieur). Avant d'applaudir la fin de cette opération en début d'après-midi. 

Reste maintenant à reconstruire ce bout d'autoroute. "On est pile à l'heure" salue Jean-Paul Parrot. L'A20 devrait à nouveau être opérationnelle dès mercredi à 6h. En attendant, ce début de semaine risque d'être compliqué sur la route.

Des déviations mises en place

Les riverains aux alentours voient défiler les voitures venues de Toulouse ou remontant sur Paris, obligées d'emprunter les déviations. Des déviations qui mènent vers le quartier de Beaubreuil notamment et jusqu'au bois de La Bastide.  Pour la seule traversée du chantier, la circulation a simplement été ralentie sur l'autoroute. Pour tous les autres itinéraires en revanche, il a fallu et faudra s'adapter en empruntant les sorties en amont ou en aval.  

Une gêne occasionnée sur quelques jours, mais les habitants des quartiers concernés par ce chantier voient eux sur le long terme. Inquiets pour leur tranquillité et de l'éventuelle chute des prix de l'immobilier due au développement de la zone.