Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le projet d’autoroute A31 bis en Lorraine

Autoroute A31 bis : le nouveau tracé F5 qui traverse Florange va faire partie des options étudiées par l'État

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La Préfecture de la Moselle intègre un nouveau tracé pour l'A31 bis parmi les options à l'étude. Ce tronçon, baptisé F5, traverse la commune en passant par la friche industrielle de la cokerie d'Arcelor Mittal, fermée en 2020.

Le projet d'autoroute A31 bis doit permettre de réduire le trafic sur l'A31 en direction du Luxembourg aux heures de pointe
Le projet d'autoroute A31 bis doit permettre de réduire le trafic sur l'A31 en direction du Luxembourg aux heures de pointe © Radio France - Cécile Soulé

La Préfecture de la Moselle intègre une nouvelle proposition de tracé parmi les options à l'étude pour déterminer le lieu de passage de l'A31 bis. Ce nouveaux tronçon, baptisé F5, avait notamment été porté en début d'année par Remy Dick, le maire de Florange, pour traverser la commune en passant par l'ancienne cokerie d'Arcelor Mittal, fermée en 2020. 

Les services de l'État ont donc accepté de l'intégrer aux trois options qui sont à l'étude : les tronçons F4 et F5 concernent principalement la commune de Florange, le tracé F10 traverse en grand partie Illange. Ce tracé F5 doit permettre de moins empiéter sur les zones urbaines en construisant un tunnel profond sous la ville avant de traverser la cokerie puis une partie du Bois de l'Étoile au nord de la commune.  

Une reconversion de la friche industrielle

Pour Remy Dick, le maire de Florange, cette alternative est mieux pensée et moins proche des habitations  : « Il n'y aucun impact de proximité ou d'ultra proximité pour les riverains. Il y a des impacts possibles à 300 ou 400 mètres des habitations mais qui peuvent se gérer », explique l'élu, parlant d'un « moindre mal ».

Seul le tracé du F5 permet de reconvertir la friche industrielle de la cokerie - Rémy Dick 

Imaginé après la fermeture du site d'Arcelor Mittal à Séremange, le tracé permet d'exploiter les 180 hectares de l'ancienne cokerie : « Il est de notre responsabilité aujourd'hui d'anticiper la reconversion d'une friche pour les quinze prochaines années. Avec ou sans l'A31 bis, ce n'est pas la même chose. Seul l'option du tracé F5 le permet », ajoute Rémy Dick.

La traversée de Florange privilégiée 

Cette option ne satisfait pas les opposants au projet de construction de l'autoroute comme Nadine Menzin, présidente du collectif « Paix Florange » : « Le tracé du F10 serait préférable, car il traverse davantage de friches industrielle » commente-t-elle . Elle déplore notamment que ce tracé oblige à raser une partie de la forêt au nord de la commune : « C'est notre patrimoine à tous » ajoute-t-elle. 

Une majorité d'élus du territoire, incluant les maires de Serémange, Terville, Thionville ou Fameck, soutiennent néanmoins l'idée d'une traversée de Florange. La commune est notamment mieux située pour se relier aux différents axes routiers, et déjà largement parcourue par les automobilistes frontaliers qui se déplacent vers le Luxembourg. 

Les services de l'état doivent démarrer dès maintenant des études sur la faune et la flore dans ce secteur.  Ils poursuivent les études en parallèle sur les deux autres tronçons.  L'objectif est de pouvoir comparer les différentes variantes du tracé courant 2021, début 2022, avant de faire un choix.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess