Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le projet de l'A45 entre Saint-Étienne et Lyon

Autoroute A45 : les riverains de la Nationale 88 l’attendent de pied ferme

mardi 25 juillet 2017 à 17:25 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les riverains de la nationale 88 aussi attendent la nouvelle autoroute A45. Ils viennent d’écrire au nouveau président de la République pour demander que la nouvelle infrastructure voie bien le jour.

Des milliers de riverains souffrent de la Nationale 88 qui passe notamment dans Saint-Étienne, la Ricamarie et Firminy.
Des milliers de riverains souffrent de la Nationale 88 qui passe notamment dans Saint-Étienne, la Ricamarie et Firminy. - DR

Saint-Étienne, France

Alors que l'on entend beaucoup les opposants à l’A45, l'association des riverains de la nationale N88 tapent du poing sur la table. Les adhérents de l'Ardiso 88 viennent d'écrire à Emmanuel Macron, le nouveau président et aux ministres concernés (le premier ministre Édouard Philippe/ le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot, le ministre de l'intérieur Gérard Collomb et la secrétaire d'état aux transports Élisabeth Borne.)

Un courrier dans lequel ils soutiennent totalement le projet de l'A45. Selon eux, la nouvelle autoroute est indispensable pour désengorger la nationale 88 empruntée chaque jour par des milliers d'automobilistes mais aussi par milliers des camions qui font ainsi le trajet Lyon -Toulouse (4000 camions par jour au niveau de Saint-Étienne).

Ils redisent que les riverains de la N88 et l'A47 souffrent quotidiennement du bruit mais aussi de la pollution. Selon eux, les indicateurs de pollution donnent des comptes rendus effrayants "très mauvais" et très dégradé".

Noël Berlier est le président de l'Ardiso 88. Et pour lui, il faut arrêter de négocier et de discuter et il faut faire l'A45. Il y a même urgence explique le président.

"L’ A45 a passé tous les filtres, toutes les études ont été approuvées, tous les financements trouvés, alors aujourd’hui il faut démarrer. Sinon on va le payer. En France on est passé de la troisième à la septième place au niveau des infrastructures en 4 ou 5 ans. Il faut arrêter de prendre du retard. Le trafic augmente de 0,6% à 0,8 % en moyenne. En 40 ans, le parc automobile a été multiplié par trois et les gens roulent trois fois plus qu’il y a 40 ans. Et dans le même temps, sur le bassin stéphanois il n’y a pas eu de nouvelles infrastructures à part le contournement de Saint-Chamond."

Reportage avec les riverains de la Nationale 88 et de l'A47 : Sandrine Morin