Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quel avenir pour le canal du Rhône à Sète ?

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Gard Lozère

Le canal du Rhône à Sète risque de ne plus être utilisable à l'horizon 2050 notamment à cause de l'envasement. Quels travaux faut-il envisager pour le restaurer ? Faut-il abandonner le fret et privilégier le tourisme ? Vous pouvez donner votre avis sur une plateforme dédiée jusqu'à la fin novembre.

Le port de plaisance de Beaucaire sur le canal du Rhône à Sète
Le port de plaisance de Beaucaire sur le canal du Rhône à Sète © Radio France - Sylvie Duchesne

Vous avez jusqu'au 25 novembre pour donner votre avis sur les futurs travaux d'aménagement du  canal  Rhône/Sète. Ce canal  situé dans le prolongement du canal du Midi  a été construit au 19ème siècle  pour relier la mer Méditerranée à l'océan l'Atlantique  sans passer par le détroit de Gibraltar au sud de L'Espagne.

Long d'une soixantaine de kilomètres, il traverse une vingtaine de communes de Beaucaire (Gard)  à Sète (Hérault)et. En moyenne, 250 000 tonnes de marchandises transitent chaque année par ce canal  conçu avant tout pour le fret  mais qui attire aussi beaucoup de touristes  (jusqu’à 4000 bateaux par an s'arrêtent à la halte de Frontignan).

Le canal est menacé 

Le canal  Rhône/Sète est aujourd'hui menacé par plusieurs facteurs. D'abord, par un envasement important. Il doit régulièrement être dragué et ça coûte cher. Il est aussi menacé par la dégradation de ses berges, accélérée par la montée de la mer et les tempêtes. Tout cela pourrait le rendre inutilisable a l'horizon 2050. 

Quel avenir pour le canal ? 

Quelles orientations donner aux futurs travaux de modernisation ?  Est-ce qu'on abandonne complètement le fret en misant tout sur le tourisme et les loisirs avec des aménagements en ce sens sur les berges?  Vous êtes  invités à donner votre  avis et à faire des propositions sur la plateforme dédiée https://monterritoireendebat.fr . Une restitution de la concertation sera organisée au plus tard au début de l'année prochaine.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess