Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le stationnement pose problème pendant le festival d'Avignon

jeudi 21 juillet 2016 à 10:51 Par Yacine Sahnoune et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

Des voitures en travers, sur les trottoirs, sur les pistes cyclables... La police municipale d'Avignon n'hésite pas à mettre les automobilistes à l'amende, en période de festival.

Pas de cadeau : les policiers municipaux verbalisent systématiquement les voitures mal garées à Avignon.
Pas de cadeau : les policiers municipaux verbalisent systématiquement les voitures mal garées à Avignon. © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Avignon, France

Les PV pleuvent sur les automobilistes mal garés autour d'Avignon. Depuis le début du festival, des centaines de voitures sont garées sur les trottoirs, devant des sorties de garage, sur les pistes cyclables ou en double-file autour de la cité des papes.

Fermeté

Aux portes de l'intra-muros, les voitures s'entassent. Les vigiles filtrent à l'entrée : "Parfois des automobilistes ne comprennent pas, mais il faut être ferme", explique l'un d'entre eux.

Pourtant, quatre parkings gratuits sont loin d'afficher complet autour d'Avignon. Des navettes gratuites partent des parkings des Maraîchers, de l'Île Piot, des Italiens et de la FabricA. "C'est un peu compliqué, mais en même temps le centre-ville est plus agréable pour les piétons", livre une automobiliste parisienne.

Justesse et raison

"La consigne, c'est d'utiliser avec justesse et raison la verbalisation, mais nous verbalisons quand c'est nécessaire", souligne Michel Gontard, adjoint à la sécurité et à la tranquillité publique à la mairie d'Avignon.

C'est pour sauvegarder la vie des riverains, notamment quand il faut faire intervenir des véhicules de secours. L'objectif est aussi de préserver les trottoirs pour les piétons, les poussettes et les personnes en fauteuil, face à des véhicules qui n'ont rien à faire là." - Michel Gontard.

C'est donc le prix à payer pour avoir une circulation apaisée pendant tout le festival d'Avignon.

Le reportage de Jean-Pierre Burlet, auprès des automobilistes à Avignon.