Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

B.A.R.Y.L, le "robot poubelle" de la SNCF testé à Nice

-
Par , France Bleu Azur
Nice, France

Personne n'est indifférent face à B.A.R.Y.L. La SNCF teste depuis près d'un an un robot poubelle pour garder les halls de gares propres. Il était de passage à Nice, ce mercredi, sous les regards amusés, et parfois étonnés des voyageurs.

Depuis près d'un an, B.A.R.Y.L arpente toutes les grandes gares de France.
Depuis près d'un an, B.A.R.Y.L arpente toutes les grandes gares de France. © Radio France - Florian Cazzola

Un poubelle grise classique aux allures d'aspirateur, voilà le look de B.A.R.Y.L. Le petit robot testé par la SNCF s'approche des voyageurs, détecte lorsqu'ils souhaitent jeter un déchet, et les remercie avec un bout de chanson des Daft Punk. Cette "poubelle du futur" était à Nice, ce mercredi, et elle n'est vraiment pas passée inaperçue dans le hall principal.

Une autonomie de deux heures

"C'est marrant, rigole Francine qui s'approche du robot pour y jeter un ticket. C'est ludique et je pense que les gens vont se prendre au jeu. Après, je me questionne. Les gens pourraient quand même aller d'eux même vers une poubelle. Il y en a plein dans une gare, et malgré ça, c'est souvent sale."

Depuis près d'un an, B.A.R.Y.L arpente toutes les grandes gares de France. Son autonomie de deux heures ne lui permet pas encore d'être utile pour la SNCF, "mais nous espérons que ça le deviendra dans le futur, explique Corinne Durand, la directrice des gares de la côte d'Azur. C'est un outil pédagogique qui fait son effet. Les voyageurs sont très sensibles à la propreté dans les gares, et c'est vrai que certains ne se dirigent pas vers les poubelles car ils ne souhaitent pas laisser leur bagages sans surveillance. Mais avec le robot, c'est la poubelle qui vient à vous."

Le reportage France Bleu Azur à la gare SNCF de Nice.

"Dans les gares, les humains sont indispensable"

La directrice admet tout de même qu'il ne s'agit que d'un test et que cette technologie n'a pas vocation à remplacer les agents de propreté, facilement reconnaissables grâce à leur gilet bleu. "C'est un jeu, un gadget, sourie Alpalin, dans le métier depuis 25 ans. Le problème c'est que le robot ne détecte pas les objets que l'on jette. Si il y a un endroit sale, il ne le voit pas. Dans les gares, les humains sont indispensables."

Le petit robot testé par la SNCF s'approche des voyageurs, détecte lorsqu'ils souhaitent jeter un déchet, et les remercie avec un bout de chanson des Daft Punk.
Le petit robot testé par la SNCF s'approche des voyageurs, détecte lorsqu'ils souhaitent jeter un déchet, et les remercie avec un bout de chanson des Daft Punk. © Radio France - Florian Cazzola
Choix de la station

À venir dansDanssecondess