Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Baisse de la fréquentation voyageurs en 2018 pour l'aéroport de Tours

mercredi 9 janvier 2019 à 17:52 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le nombre de passagers transportés a baissé de 4,7% à l'aéroport de Tours en 2018. Une baisse liée à une météo capricieuse et à la grève des contrôleurs. L'aéroport espère passer la barre des 200.000 passagers en 2019 et travaille avec des compagnies pour proposer de nouvelles destinations.

Le taux de remplissage des avions est de près de 90%
Le taux de remplissage des avions est de près de 90% © Maxppp - Patrice Deschamps/Nouvelle République/Maxppp

Tours, France

La fréquentation de l'aéroport de Tours a baissé en 2018, une baisse de 4,7%, soit 9.000 passagers en moins. Avec ses 5 destinations régulières (Porto, Londres, Marakech, Dublin, Marseille), la plateforme, gérée désormais par Edéis, aurait souhaité dépasser les 200.000 passagers transportés, mais elle a été confrontée a des aléas d'exploitation.

Un taux de remplissage de 89%

Avec la météo capricieuse de l'hiver dernier et de la grève des contrôleurs aériens début 2018, plusieurs vols ont du être annulés, notamment les mardis période de forte activité, alors que le taux de remplissage des avions est bon, 89%. Le trafic a donc baissé cette année, soit 181.424 passagers transportés alors qu'il avait déjà reculé de 4% en 2017. Toutes les lignes sont touchées par cette baisse sauf Marseille qui a bénéficié de 2 mois d'exploitation supplémentaire en novembre et décembre. Avec plus de 49.000 passagers, la ligne vers Porto reste la première destination de l'aéroport de Tours, mais l'écart avec Londres, deuxième destination se réduit. A peine 230 passagers d'écart. 

L'insolente santé de l'aviation d'affaires

L'aviation d'affaires continue, elle de bien progresser : +8% pour le trafic passagers dans un contexte déjà de forte hausse en 2017, +41%. En rotations, on passe de 524 mouvements à 713, soit une hausse de 36%. Avec les 500 ans de la renaissance, l'aéroport souhaite attirer ce qu'il appelle de l'import, c'est à dire des passagers venus visiter la Touraine via les tours-opérateurs.

Des destinations vers la Scandinavie, l'Allemagne, l'Italie ?

Par ailleurs, la direction de l'aéroport de Tours travaille pour proposer de nouvelles destinations, avec d'autres compagnies que RyanAir. Parmi les destinations : l'Allemagne, l'Italie, Nice ou encore la Scandinavie. Rappelons que la Métropole de Tours se fixe pour objectif 500.000 passagers d'ici 2035.