Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bayonne : des automobilistes dénoncent le "rond-point" à l'entrée de l'A63 Bayonne-Sud

mardi 29 août 2017 à 21:54 Par Anthony Michel, France Bleu Pays Basque

Installé depuis le début de l'été, le giratoire à l'entrée de l'autoroute Bayonne-Sud en face du Leroy Merlin fait débat. Il était sensé fluidifier le trafic entre les deux ronds-points Sutar et Maignon, mais pour certains automobilistes, les bouchons se sont accentués.

En heure de pointe, les ronds-points se chargent et débordent jusqu'au boulevard d'Aritxague
En heure de pointe, les ronds-points se chargent et débordent jusqu'au boulevard d'Aritxague © Radio France - Anthony Michel

Bayonne, France

L'entrée sud de Bayonne, ceux qui l'empruntent peuvent en témoigner, est souvent saturée en heures de pointe. C'est pour cette raison que mi-mai, le département avait lancé les travaux pour mettre en place un giratoire provisoire entre le rond-point de Sutar et celui de Maignon. L'objectif était donc de fluidifier le trafic, et ses 50 000 véhicules par jour .

Depuis le courant du mois de juin, le rond-point est en place, mais les embouteillages n'ont pas diminué selon plusieurs usagers, bien au contraire. Certains se sont rassemblés sur une page Facebook pour dire "Non au rond-point de Leroy Merlin".

L'un de ses membres, Peio, artisan sur Bayonne, résidant à Cambo-les-Bains, raconte que son trajet a plus que doublé: "avant pour aller du rond-point d'Aritxague jusqu'au rond-point de la jardinerie, je mettais 20 minutes, depuis la création de ce rond-point, je met 55 minutes". Exaspéré, il a également signé une pétition en ligne pour s'opposer à ce rond-point. Un peu plus de 400 signatures déjà, une fois les 500 atteintes, la pétition sera envoyée au président du Conseil Départemental Jean-Jacques Lasserre.

Depuis le début de l'été, ce giratoire est censé fluidifier le trafic, mais certains automobilistes y sont opposés - Aucun(e)
Depuis le début de l'été, ce giratoire est censé fluidifier le trafic, mais certains automobilistes y sont opposés - Conseil Départemental

Pour l'instant provisoire, ce rond-point devra attendre la mi-septembre pour connaitre son sort. Le Conseil Départemental attend le bilan du comptage de véhicules pour savoir s'il vaut mieux le maintenir ou l'enlever. Le conseiller départemental André Arribes salue le fait que "ça permet d'éviter les allers retours entre les deux ronds points, mais c'est vrai qu'on pensait que ça aurait un impact plus important mais ce n'est pas le cas malheureusement".

Ce giratoire provisoire a été entièrement financé par le département, une opération de 415 000€.