Transports

Bayonne : galère en prévision pour les automobilistes

Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque mercredi 21 décembre 2016 à 7:10

Le Pont Saint-Esprit à Bayonne sera en travaux à partir d'août 2017
Le Pont Saint-Esprit à Bayonne sera en travaux à partir d'août 2017 © Radio France - Thibault Vincent

Information France Bleu Pays Basque : le pont Saint-Esprit qui relie la rive droite, la gare, au centre-ville va subir de très importants travaux à partir d'août 2017. Un chantier de 8 à 10 mois qui nécessitera la fermeture périodique de cet axe majeur de circulation sur l'agglomération bayonnaise.

La circulation sera-t-elle coupée entièrement ou partiellement ? Pendant combien de temps ? Le calendrier et les modalités exactes des travaux et de leurs conséquences sur les déplacements ne sont pas encore fixés. Les études sont en cours, la réflexion aussi, mais tout devrait être bouclé en juin prochain, promet-on à la mairie de Bayonne. Toujours est-il que la fermeture périodique, partielle ou totale de la chaussée, parait inéluctable tant les travaux annoncés sur l'ouvrage semblent colossaux.

Possible fermeture du pont aux automobiles

De 8 à 10 mois de chantier évaluent les services techniques de la ville, et ce à compter de la fermeture des Fêtes de Bayonne 2017 (début août). Les études actuellement menées intègrent notamment l'impact sur le trafic, avec l'objectif de le minimiser au maximum. Mais le directeur desdits services techniques, Marc Wittenberg, reconnait qu'on pourra difficilement faire l'impasse sur une fermeture à un moment ou un autre :

Selon la nature des travaux nous serons amenés, ou pas, à intervenir sur toute la largeur de la chaussée (...) Nous pensons qu'à certains moments cruciaux du chantier nous serons amenés à peut-être fermer la circulation automobile.

Marc Wittenberg, directeur des services techniques de la ville de Bayonne, craint de devoir fermer le pont aux automobiles à certaines périodes

Les allées Marines à la sortie du pont Henri-Grenet, l'un des axes de l'agglomération bayonnaise particulièrement encombré - Radio France
Les allées Marines à la sortie du pont Henri-Grenet, l'un des axes de l'agglomération bayonnaise particulièrement encombré © Radio France - Thibault Vincent

"Une période difficile" avec des répercussions probables sur une grande partie de l'agglomération

Le pont Saint-Esprit est un axe majeur de la circulation à Bayonne et son agglomération. Il est l'un des 3 ouvrages routiers qui permettent de franchir l'Adour, le plus central, celui qui mène directement au centre-ville. Un pont emprunté par des centaines de véhicules chaque jour, par 9 lignes de bus, sans compter les piétons. Sa fermeture, même partielle, entraînera un report de la circulation nord/sud vers les 2 autres accès - le pont Henri-Grenet à l'ouest et le pont Saint-Frédéric à l'est - déjà engorgés aux heures de pointe. Des déviations du trafic qui se répercuteront automatiquement en amont et en aval de ces deux ponts.

Le "pont rouge" Henri-Grenet, déjà embouteillé aux heures de pointe, devra absorber une partie du trafic dévié par la fermeture du pont Saint-Esprit - Radio France
Le "pont rouge" Henri-Grenet, déjà embouteillé aux heures de pointe, devra absorber une partie du trafic dévié par la fermeture du pont Saint-Esprit © Radio France - Thibault Vincent

Des difficultés dont est consciente la municipalité bayonnaise. Mais c'est un mal nécessaire assure le maire Jean-René Etchegaray, car le vieux pont de pierre de 250 mètres de long, construit entre 1846 et 1849 (le premier pont construit à cet endroit, en bois à l'époque, date de la moitié du 12e siècle) va mal. Les derniers travaux remontent à la fin des années 70, et des réparations sont indispensables, et comme il fallait intervenir sur la route pour préparer l'arrivée du tram'bus en 2019 dont les 2 lignes passeront par le pont Saint-Esprit, la mairie a décidé de tout faire en même temps :

Le pont est malade, et donc nous allons profiter du temps nécessaire pour faire ces travaux sur les lignes de bus, pour les faire également sur le pont Saint-Esprit. Nous n'avions pas le choix (...) ce sera une période difficile - Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne

Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne, explique que les travaux sont indispensables, "on a pas le choix" clame-t-il

Travaux pour le tram'bus et pour soigner un "pont malade"

Le tram'bus, dont le prototype futuriste a été présenté ce mardi 20 décembre par le syndicat des transports de l'agglomération bayonnaise, destiné à aider au désengorgement de l'agglomération bayonnaise dont le trafic routier est en constante augmentation, est donc l'une des causes de ces travaux perturbants. Il n'est pas la seule. Les trottoirs construits dans le vide au-dessus de l'Adour et dont l'enrobé date de l'élargissement du pont en 1910 pour y accueillir... le tramway, doivent également être refaits, nécessitant là encore une occupation au moins partielle de la chaussée.

Les corniches sous les trottoirs du pont Saint-Esprit datent de 1910 et nécessitent une réfection en profondeur - Radio France
Les corniches sous les trottoirs du pont Saint-Esprit datent de 1910 et nécessitent une réfection en profondeur © Radio France - Thibault Vincent

Des travaux d'étanchéité, moins impactants, seront également réalisés sur les piles du pont à la base de ses 7 arches. Il est également prévu de refaire et de renforcer les enrochements, en partie détruit par l'érosion, qui soutiennent et protègent lesdites piles.