Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bergerac : l'expérimentation des minibus gratuits en centre-ville s'arrête faute de chauffeurs

-
Par , France Bleu Périgord

Le service des navettes coeur de ville de Bergerac s'arrêtera dimanche 15 septembre, deux semaines avant la date prévue. La communauté d'agglomération bergeracoise explique ce jeudi qu'elle n'a pas trouvé de chauffeurs formés pour conduire les véhicules.

Les minibus gratuits ont connu un vif succès cet été dans le centre-ville de Bergerac
Les minibus gratuits ont connu un vif succès cet été dans le centre-ville de Bergerac © Radio France - Stéphane Garcia

Bergerac, France

Les navettes de bus dans le centre-ville de Bergerac vont s'arrêter plus tôt que prévu. La CAB, la communauté d'agglomération bergeracoise, indique ce jeudi dans un communiqué que le service prendra fin le dimanche 15 septembre. Ce dispositif expérimental avait été lancé le 17 juin dernier et devait prendre fin le 31 août. Au vue du succès remporté par ces minibus gratuits en centre-ville, la CAB avait décidé de prolonger l'opération d'un mois jusqu'à la fin septembre.

Pénurie de chauffeurs formés aux transports en commun

Oui mais voilà, l'expérience va s'arrêter parce que la CAB n'a pas trouvé de chauffeurs pour conduire les bus. Dans son communiqué, la communauté d'agglomération explique que " malgré un travail d'anticipation, de recherche de chauffeurs disposant de toutes les qualifications nécessaires à la conduite de véhicules de transports en commun, et face à la pénurie de personnes qualifiées dans ce domaine, elle n'est pas en mesure de poursuivre l'opération."

La collectivité précise tout de même que les résultats de fréquentation et les avis des usagers serviront à alimenter " l'étude sur la refonte totale des transports urbains et sur la mobilité en Bergeracois" qui débutera à partir de janvier 2020.

Choix de la station

France Bleu