Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : le tunnel de la Citadelle fermé pour deux longs mois cet été

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon

Plus conséquents que d'habitude, les travaux annuels d'entretien et de sécurisation du tunnel de la Citadelle à Besançon vont ainsi durer plus longtemps cet été. La circulation de ses 13.000 véhicules/jour y sera interdite du 1er juillet au 1er septembre 2021.

Le tunnel de la citadelle, ce mardi à Besançon
Le tunnel de la citadelle, ce mardi à Besançon © Radio France - Virginie Vandeville

Pas moins de deux mois de fermeture complète pour le tunnel de la Citadelle dans le centre-ville de Besançon ! Sacrées perturbations du trafic routier en perspective... Cette fermeture débute ce jeudi 1er juillet, jusqu'au 1er septembre prochain ! Soit la totalité des mois de juillet et août sans pouvoir rouler dans le tunnel, alors qu'habituellement ces traditionnels et obligatoires travaux d'entretien et de sécurité règlementaires ne durent jamais plus que deux semaines voire un mois, et la nuit le plus souvent...

Alors, pourquoi cette longue fermeture de deux mois ? Y a-t-il un souci particulier cette année dans le tunnel de la Citadelle ?

Normes de plus en plus contraignantes depuis le dramatique incendie du tunnel du Mont-Blanc

Disons que c'est avant tout une histoire de calendrier... Les normes de sécurité imposées par l'Etat sont de plus en plus poussées, année après année, depuis la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc qui avait causé la mort de 39 personnes en 1999. Et à Besançon, si ces nouveaux travaux d’entretien annuel ne sont pas bouclés avant ce mois de septembre, le tunnel de la Citadelle ne pourra tout simplement pas rouvrir à la rentrée : "parce que son exploitation ne nous serait alors pas renouvelée", indique la Ville de Besançon, comme c’est le cas tous les six ans désormais depuis sa mise en service en 1996.

Notamment les trois énormes ventilateurs de désenfumage à remplacer par deux plus puissants "qui résistent au feu"

La mairie bisontine a donc choisi ces deux mois complets d’été pour deux raisons principales. Déjà, parce que "le trafic habituel des 13.000 véhicules/jour dans le tunnel de la Citadelle est réduit à 7 à 8.000 en juillet-août". Et aussi parce que ces travaux 2021 sont plus conséquents qu’à l’accoutumée.

Les trois actuels énormes ventilateurs de désenfumage vont par exemple être remplacés par deux nouveaux "plus puissants et qui, eux, résistent au feu", précise la Ville de Besançon. Et il y a aussi la pose, dans les 445 m de trottoirs du tunnel, d’une colonne sèche pour permettre aux pompiers d’y brancher directement leurs lances à incendie. 

Déviations mises en place pour deux mois

"Nous avons également décidé de profiter de cette fermeture longue durée pour réaliser le renouvellement du très vieillissant éclairage d’origine" (25 ans déjà !) par des ampoules "LED d’une puissance d'environ 12 kilowatts (kW) chacune, soit six fois moins qu'aujourd'hui".

Et, évidemment, durant ces deux mois d'interdiction de circuler dans le tunnel de la Citadelle : des déviations seront mises en place, du 1er juillet au 1er septembre, via la voie des Mercureaux et la Côte de Morre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess