Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Beynac : ils appellent à manifester pour la reprise du chantier de la déviation

mardi 12 février 2019 à 19:42 Par Valérie Dejean, France Bleu Périgord

Ils espèrent être un millier samedi sur le chantier de la déviation de Beynac, pour demander la reprise des travaux stoppés par le conseil d'Etat.

Les responsables de l'association" J'aime Beynac et sa vallée"
Les responsables de l'association" J'aime Beynac et sa vallée" © Radio France - Valérie Déjean

Beynac-et-Cazenac, France

L'association " j'aime Beynac et sa vallée" appelle à manifester le 16 février prochain sur le site du chantier à Saint Vincent de Cosse, au côté du président du conseil départemental porteur du projet.  Forts d'une pétition  de 4000 signatures pour la reprise des travaux de la déviation, les partisans du contournement  veulent donner de la visibilité à tout ceux qui sont pour le projet . 

le conseil départemental de la Dordogne appelle à manifester contre l'arrêt des travaux de la déviation de Beynac - Radio France
le conseil départemental de la Dordogne appelle à manifester contre l'arrêt des travaux de la déviation de Beynac © Radio France - Valérie Déjean

Thierry Gautier est l'un des trois présidents de l'association. Pour lui , il n'y a qu'une poignée de beynacois qui sont dans l'opposition. Aujourd'hui la grande majorité des beynacois est favorable au contournement et il y a encore plus d'habitants de Beynac favorables au contournement depuis l'arrêt du chantier. Des gens qui étaient sceptiques avant veulent que ce chantier se termine. " Et malgré l'avis du conseil d'état qui a entraîné l'arrêt du chantier, il y croit à 300%, espérant que le projet sera de nouveau sur les rails d'ici la rentrée. Samedi, les partisans du projet vont donc se rassembler autour du président du conseil départemental Germinal Peiro et se compter. Ils espèrent être au moins un millier à dix heures à Saint Vincent de Cosse.