Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bicloo : "Tous les jours, mon vélo grince", le défaut de fabrication qui fait couiner les Nantais

lundi 11 février 2019 à 5:31 Par Paul Sertillanges, France Bleu Loire Océan

Une partie de la nouvelle génération de vélos en libre-service a un défaut technique qui provoque des grincements. Les mécaniciens de l'atelier Cyclocity ont identifié le problème. Depuis octobre, tous les bicloos sont passés en revue et réparés si nécessaire.

Il y a 1 100 bicloos en circulation dans la métropole nantaise. Tous sont passés en revue et réparés si besoin.
Il y a 1 100 bicloos en circulation dans la métropole nantaise. Tous sont passés en revue et réparés si besoin. © Maxppp - olivier lanrivain

Nantes, France

La nouvelle génération de vélos nantais libre-service était arrivée en grande pompe, fin août dernier, lors de la nuit des 1 000 bicloos. Dès septembre, un défaut technique est apparu sur certains d'entre-eux : des grincements au niveau de l'avant du cadre.

"Il couine un petit peu"

Aux guidons de leurs bicloos, la plupart des usagers ont remarqué le défaut. "Je ne sais pas pourquoi mais oui, _il couine un petit peu_", rigole Stéphane. Un autre cycliste ajoute : "d'habitude, je n'ai pas de soucis, mais celui que je viens de prendre, il fait du bruit". Certains n'ont pas remarqué, comme Conan : "Je m'en sers tous les jours, mais je mets toujours des écouteurs, donc je n'entends rien".

À cause de l'humidité

Le problème a rapidement été identifié par les équipes de l'atelier Cyclocity, sur l'Île de Nantes. C'est ici que des mécaniciens s'occupent de l'entretien des vélos. "Quand il fait un peu humide, il y a une légère dilatation du plastique qui provoque des frottements entre les protections en plastique au niveau du tube de direction et du guidon, explique Jocelyn Mariette, directeur exploitation bicloo. Rien de très grave, le vélo reste tout à fait fonctionnel."

Certaines protections en plastique peuvent être rabotées si nécessaire. - Aucun(e)
Certaines protections en plastique peuvent être rabotées si nécessaire.

Depuis début octobre, les mécaniciens ont commencé à passer les 1 100 vélos en revue. Ceux qui grincent sont réparés : il faut retirer une partie de la protection en plastique du guidon et raboter le bord concernés pour que le frottement cesse. Au niveau du tube de direction, il suffit de desserrer un peu la vis.

Les trois quarts des bicloos ont déjà été réparés, tous devraient l'être d'ici la fin du mois de février. 

Les bicloos couinent - Reportage