Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt un tunnel sous le passage à niveau à la sortie d'Agde en direction de l'A9

-
Par , France Bleu Hérault

Le passage à niveau d’Agde en direction de Bessan est amené à disparaître d’ici 2023. Les travaux débutent à la mi-février. Cet ouvrage est jugé dangereux : de nombreux automobilistes passent entre les barrières baissées, et cinq jeunes ont déjà perdu la vie à cet endroit.

Plus aucune véhicule ne passera sur ce passage à niveau en 2023 assure la mairie d'Agde
Plus aucune véhicule ne passera sur ce passage à niveau en 2023 assure la mairie d'Agde © Radio France - Stéfane Pocher

D'importants travaux vont débuter le 17 février 2020 à la sortie d’Agde. Un tunnel sera réalisé pour passer sous le passage à niveau ferroviaire à la sortie de la ville en direction de Bessan. Ce chantier est attendu depuis des années par les Agathois. Cet ouvrage situé sur la RD13 est considéré comme l'un des plus accidentogènes de France.

Le trafic, dense l’été, entraîne de nombreux bouchons dès que les barrières s'abaissent. Quelque 12.000 véhicules passent chaque jour à cet endroit en période estivale. La route départementale est empruntée par de nombreux touristes après leur sortie de l'autoroute A9 à Bessan.

Malgré l’installation de radars de part et d’autre de l’ouvrage, de nombreux automobilistes traversent alors que les barrières sont baissées à l’approche d’un train.  

Cinq jeunes Agathois sont morts en 1995 

Plus d’une centaine de trains (TGV, TER, frêt) passent ici quotidiennement. Ils sont bien plus nombreux l’été. Cette voie est un axe central entre Montpellier et Narbonne. Tous les trains du sud de la France empruntent cet axe. 

La suppression du passage à niveau était une nécessité absolue. Deux collisions s'y sont produites en l'espace de 25 ans. La plus dramatique, le 22 septembre 1995, a fait cinq morts, une voiture ayant été percutée par un train.

"Ces travaux sont attendus depuis de très nombreuses années" dit Sébastien Frey, le premier adjoint à la ville d'Agde

Le chantier  va durer jusqu’en 2023 

Le 17 février, cinq maisons proches du passage à niveau seront détruites. Elles ont été rachetées par la communauté d'agglomération Hérault-Méditerranée. Les locataires ont été relogés. La circulation routière sera perturbée avec la mise en place de feux tricolores. Une fois les habitations démolies, suivront ensuite les travaux de réhabilitation et de redimensionnement des réseaux (eau, électricité, informatique, etc.).

Cette première phase des travaux de dévoiement du réseau sera suspendue d’ici l’été prochain. Le chantier reprendra après la saison estivale jusqu’au printemps 2023.

Les ralentissements sont fréquents à cet endroit et la circulation est difficile  

Toutes les autorisations ont été données, les fonds débloqués. Un investissement de 16 millions d’euros. Les travaux sont financés à 50% par l'État et SNCF Réseau. Le reste est supporté à part égal par la ville d’Agde, la communauté d’agglomération, et le Département de l’Hérault. 

Le choix du creusement, qui n’est pas plus coûteux, a été retenu en raison d'un "impact moindre sur l’environnement", précise Sébastien Frey, le premier adjoint. L’ouvrage se situe à proximité du canal du Midi et du Canalet.

Ces travaux sont un signal fort envoyé par la mairie à l’approche des élections municipales. La ville défend ce projet depuis 2011.

Projet Réseau SNCF
Projet Réseau SNCF - Réseau SNCF

Le creusement sous le passage à niveau ferroviaire ne commencera pas avant le début 2021

L’impact sera colossal pour la SNCF. Aucun train ne pourra circuler pendant cinq jours sur les lignes Montpellier-Toulouse et Montpellier-Perpignan entre le 10 et le 15 novembre 2021. Des bus de substitution seront mis en place au cours de cette période. 

La route départementale en direction de Bessan sera totalement fermée jusqu’à l’été 2021. Le chantier reprendra après les vacances sans interruption cette fois, jusqu’à la mise en circulation du tunnel. Des déviations routières seront mises en place. Les automobilistes seront contraints d’emprunter la 2x2 voies en passant par Vias  (légèrement plus long) ou alors par les chemins de traverse.

La ville est équipée d'un deuxième passage à niveau sur la route de Marseillan. Il n’a pas été jugé prioritaire, car considéré comme moins dangereux. Un franchissement est possible sous la voie ferroviaire. "Nous pensons à cette suppression comme SNCF Réseau, ajoute Sébastien Frey, mais c’est prématuré".

Le projet prévoit également de réaliser un pont-rail permettant aux camions jusqu'à 3.5 m de hauteur de l'emprunter. 

Les radars installés de chaque côté du passage à niveau flashent régulièrement des voitures expliquent des voisins
Les radars installés de chaque côté du passage à niveau flashent régulièrement des voitures expliquent des voisins © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess