Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt une voie prioritaire aux transports collectifs sur les autoroutes pour décongestionner Toulouse ?

-
Par , France Bleu Occitanie

Jean Castex est venu faire des annonces sécuritaires à Toulouse. Mais le Premier Ministre a aussi déjeuné avec le maire de Toulouse, le préfet et la présidente de région pour discuter des mobilités. LGV, RER toulousain, mais aussi ticket commun SNCF-Tisséo et voie prioritaire sur les autoroutes.

Bientôt une voie réservée aux autocars et aux covoitureurs sur les autoroutes autour de Toulouse ?
Bientôt une voie réservée aux autocars et aux covoitureurs sur les autoroutes autour de Toulouse ? © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Après ces visites en trombe et le discours de clôture de Jean Castex, les trois ministres sont aussitôt repartis à Paris et le Premier Ministre est resté déjeuner au Capitole avec le préfet, le maire de Toulouse et la présidente de Région. Déjeuner sur le thème des mobilités, plus précisément la décongestion de la grande aire urbaine toulousaine, de l'Isle Jourdain, au Tarn en passant par l'Ariège et le Tarn et Garonne, où il a été question d'à peu près tous les modes de transport.

Une voie prioritaire pour les transports collectifs sur les autoroutes

La Région s'inspire de ce qui se fait déjà en Ile-de-France, une voie rapide réservée aux autobus et aux covoitureurs. Matignon y est plutôt favorable. Elle concernerait les autoroutes qui arrivent sur Toulouse. Le cas de la rocade est plus complexe car le périphérique est géré sur sa partie ouest par l'Etat (la Dirso) et sur sa partie est par Vinci Autoroutes. Le projet se ferait donc là où "c'est techniquement possible", résume enthousiaste, Carole Delga.

Un ticket de transports commun SNCF-Tisséo

La Région porte aussi avec le soutien de Toulouse Métropole l'idée d'un billet de transport commun pour les usagers des trains régionaux (TER) qui en arrivant sur Toulouse empruntent le réseau métro-tram-bus. L'idée est alléchante, mais c'est un défi technique que d'avoir la même billetterie et facturation. Il faut aussi une structure qui va porter ce titre unique, ce que devra mettre en oeuvre le préfet de région.  

Le dossier LGV, ordonnance en vue

C'est plus largement la question de la saturation de l'étoile ferroviaire toulousaine qui a été abordée. La Région milite pour le RER toulousain et la création d'une deuxième voie ferroviaire dans le nord entre Toulouse et Agen. Dans ce très long feuilleton, le Premier ministre pourrait dans les prochains mois prononcer l'ordonnance qui établira une société de financement qui pourra porter le projet. Le sujet est très technique mais il s'agirait alors d'une étape incontournable pour que Toulouse-Paris en trois heures soit une réalité dans moins de dix ans.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et la 3e ligne de métro ?

Il n'a pas été question de la troisième ligne de métro lors de ce déjeuner entre le premier Ministre, le maire de Toulouse, le préfet et la présidente de région. Parce qu'il s'agit d'un sujet très toulousain et que Jean-Luc Moudenc s'est déjà entretenu à Paris à ce sujet il y a une semaine avec Jean-Baptiste Djebbari. Le ministre délégué aux transports devrait d'ailleurs venir à Toulouse d'ici Noel spécifiquement pour ce dossier. L'Etat y est favorable, reste toujours à savoir combien il veut bien mettre sur la table.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess