Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Billom : une centaine de personnes rassemblées pour la réouverture de la ligne ferroviaire

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ces habitants, auxquels se sont mêlés des élus, dont le député André Chassaigne, ne veulent plus avoir à faire 10km en voiture pour se rendre à la gare la plus proche, à Vertaizon. Ils demandent la réouverture de la ligne, et, en attendant, la mise en place d'un système de cars.

La gare de Billom n'est plus en service depuis l'après-guerre pour les voyageurs, et depuis 2003 pour le transport de fret.
La gare de Billom n'est plus en service depuis l'après-guerre pour les voyageurs, et depuis 2003 pour le transport de fret. © Radio France - Léo Corcos

Billom, France

La marche n'a pas duré longtemps. Alors qu'ils avaient prévu d'aller de l'ancienne gare de Billom jusqu'à Espirat, en longeant la voie ferrée, la petite centaine de personnes a rebroussé chemin face à la pluie. La marche s'est alors transformée en pot de l'amitié sous les toits de l'ancienne gare, où a eu lieu une prise de parole de Jacky Grand, conseiller départemental du canton de Billom, et lui-même ancien cheminot. 

"L'urgence, c'est de mettre en place des circulations pour que les gens utilisent le transport collectif" - Jacky Grand, conseiller départemental du canton de Billom, et ancien cheminot

Des cars avant des trains

Les manifestants réclament la réouverture de la ligne ferroviaire entre Billom et Vertaizon, fermée depuis l'après-guerre au transport de voyageurs. L'absence de gare à Billom oblige les gens à aller jusqu'à Vertaizon (située dix kilomètres plus loin), justement, pour prendre le train et rallier Clermont-Ferrand. Ce projet pouvant prendre du temps, est réclamée la mise en place d'un système de cars entre Billom et Vertaizon, mais aussi entre Billom et Clermont-Ferrand, en passant par Cournon.

Les manifestants ont dû interrompre leur marche à cause de la pluie. - Radio France
Les manifestants ont dû interrompre leur marche à cause de la pluie. © Radio France - Léo Corcos

Un projet qui a une double problématique : celle, environnementale, de réduire l'utilisation de la voiture ; et celle, automobile, de décongestionner le trafic routier. "Il faut que les cars se mettent en place rapidement, et qu'on réfléchisse, dans le même temps, à la réutilisation de la voie ferrée entre Billom et Vertaizon. Si on n'inspire pas un maximum d'utilisateurs de voiture sur un moyen de transport collectif, et notamment ferroviaire, on ne réglera pas le problème des embouteillages à l'entrée de Clermont-Ferrand", prévient Jacky Grand.

Un projet chiffré entre 15 et 20 millions d'euros

Parmi les personnalités présentes également, le maire de Billom, Jean-Michel Charlat, et plusieurs de ses conseillers municipaux, ainsi que le député PCF du Puy-de-Dôme, André Chassaigne. L'élu clermontois est venu apporter son soutien à ce projet et s'est posé en défenseur des petites lignes. "Ces petites lignes qui ne représentent pas une dépense énorme par rapport à une ligne grande vitesse, elles doivent devenir une priorité", assène-t-il.

"Il faut bien regarder les avantages en termes de mobilité, et l'impact positif en termes environnementaux. La qualité de vie et la qualité environnementale ne se chiffrent pas" - André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme

Le projet de rénovation de la ligne Billom-Vertaizon est estimé entre 15 et 20 millions d'euros. Les élus locaux, dont Jacky Grand, ont déjà rencontré les élus régionaux il y a quelques jours, pour parler du projet. Le système de cars pourrait rapidement être mis en place.

Choix de la station

France Bleu