Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Biocarburants : croissance record du superéthanol en France

-
Par , France Bleu

Un record de vente pour les biocarburants. Le Superéthanol-E85 a connu l'an dernier en France une croissance record de ses volumes écoulés (+ 85 %) selon la filière. Cela représente 3% du marché mais la marge de progression est énorme.

A 0,69 euro le litre à la pompe en moyenne, moins taxé, c'est "le carburant du pouvoir d'achat".
A 0,69 euro le litre à la pompe en moyenne, moins taxé, c'est "le carburant du pouvoir d'achat". © Maxppp - Philippe Turpin

L'agrocarburant routier Superéthanol-E85 a connu l'an dernier en France une croissance record de ses volumes écoulés (+85%) et vu son réseau de distribution croître d'un tiers, selon des chiffres de la filière publiés mardi.  À 340 millions de litres, ce carburant, qui contient jusqu'à 85% de bioéthanol issu de la fermentation de betteraves et de céréales, ne représente encore que 3% du marché des essences. 

20% des stations services en France vendent ce biocarburant

Le superéthanol enregistre une croissance inédite (+55% l'année précédente), indique la Collective du bioéthanol, qui regroupe les producteurs. Son réseau de distribution inclut désormais 1.740 stations-service : 634 de plus en un an. Ce produit est disponible dans 19% des stations de France.  

Le "carburant du pouvoir d'achat"

A 0,69 euro le litre à la pompe en moyenne, moins taxé, c'est "le carburant du pouvoir d'achat", argumentent les professionnels du secteur, qui relèvent aussi ses 50% de CO2 et 90% de particules en moins par rapport aux essences fossiles.  

La majorité des voitures ne sont pas adaptées 

Dans l'immense majorité, les constructeurs ne proposent pas des véhicules neufs compatibles E85. Il faut installer des boîtiers de conversion homologués par l'Etat. Cette démarche, qui coûte environ 1.000 euros, bénéficie de subventions dans certaines villes et régions, et la carte grise est gratuite dans 10 régions. 

Les voitures au biocarburant consomment près de 25 % de plus qu'une voiture classique. Il faut donc faire au moins 11 000 kilomètres par an pour que ce soit rentable. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu