Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Biot se met à l'auto-stop

dimanche 22 avril 2018 à 6:19 Par Romain Sost, France Bleu Azur

Pour améliorer la mobilité dans les quartiers pas desservis par les transports en commun, Biot (Alpes-Maritimes) va relancer l'auto-stop. La commune s'est allié avec Rezo Pouce, une association spécialisée et une centaine d'arrêts vont être répartis partout dans la ville.

Un panneau d'auto-stop dans la ville de Biot
Un panneau d'auto-stop dans la ville de Biot © Radio France - Nicolas Soquet

Biot, France

Biot est la première ville de la région PACA à se tourner vers l’auto-stop, mais pas la première en France car "la méthode a été utilisée dans 500 communes" confie Philippine Crivelli, chargée de l'aménagement durable pour la commune. La commune azuréenne, tournée vers le développement solidaire, compte bien "remettre l'auto-stop au gout du jour". Il faut dire que le territoire de Biot est assez montagneux, et ne facilite pas les transports en commun. 

Remettre l'auto-stop au gout du jour

Mais les bus ne passent jamais partout et le réseau va permettre "d'améliorer la mobilité dans les quartiers pas desservis" promet la fonctionnaire. Ceci constitue une expérimentation et Philippine Crivelli espère que les communes alentour vont leur emboîter le pas.

"Comment je crée de la relation avec le voisinage"

Patrick Chagneau, adjoint à l'économie sociale et solidaire explique que ce réseau va permettre de "faciliter le déplacement", mais surtout de "créer du lien social" entre les 10.000 habitants biotois. Il ajoute qu'il "serait ravi de pouvoir se rendre à la mairie avec son voisin".

Pour s'inscrire, il suffit de se rendre à la mairie ou bien de le remplir le formulaire en ligne.