Transports

Bordeaux : la mairie impose le sens unique aux piétons sur le pont de pierre (NE PAS PUBLIER)

Par Amaia Cazenave, France Bleu Gironde mercredi 1 avril 2015 à 15:27

Les piétons circuleront à sens unique sur le pont de pierre à partir du 7 avril.
Les piétons circuleront à sens unique sur le pont de pierre à partir du 7 avril. © Radio France - Amaia Cazenave

Pour éviter les collisions entre cyclistes et piétons sur le pont de pierre à Bordeaux, la municipalité va imposer un sens de circulation aux marcheurs. La mesure entrera en vigueur le 7 avril. Les contrevenants risqueront une amende de 35 euros.

A partir du 7 avril, les piétons qui arpentent le pont de pierre à Bordeaux vont devoir changer leurs habitudes : la mairie vient de prendre un arrêté réglementant la circulation des marcheurs sur le pont. L'objectif est de réduire les collisions et les accidents entrepiétons, cyclistes, pratiquants de skate board ou de roller. Rien que le mois dernier, la police municipale a enregistré 18 accidents sur le plus vieux pont bordelais.

Cacophonie aux heures de pointe

Il suffit de se promener sur le pont de pierre aux alentours de 8h du matin, la cohabitation entre cyclistes et piétons difficile. Les accrochages ne sont pas rares et parfois quelques noms d'oiseaux fusent. Rien que l'année dernière, 163 incidents ont été recensés. "Cela fait longtemps que nous réflechissons à ce problème très préoccupant" reconnait Jean - Louis David, adjoint au maire de Bordeaux en charge notamment de la voirie "il y a de plus en plus de piétons et de cyclistes dans la ville. C'est très bien pour l'environnement mais cela pose aussi la question de la cohabitation entre ces modes doux de circulation"

Marc : "Le problème c'est que ça part dans tous les sens."

La ville a donc décidé de mettre fin à la pagaille sur le pont de pierre en mettant en place dès le 7 avril un sens de circulation unique pour les piétons: ils devront marcher face aux cyclistes pour pouvoir les voir. Les marcheurs allant en direction de la rive gauche devront passer côté amont et ceux allant rive droite devront se places côté aval. Une mesure qui est loin de faire l'unanimité.

Ludovic: "La première des libertés c'est d'évoluer à pied."

Une amende de 35 euros

Des panneaux vont être installés à chaque extrémité du pont et la police patrouillera pendant une quinzaine de jours, à partir de la mise en place de l'arrêté. Passé ce délai, les policiers municipaux seront moins indulgents et les piétons contrevenants risqueront une amende de 35 euros.