Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bordeaux : la rocade, bête noire des patrons girondins

-
Par , France Bleu Gironde

La CCI de Bordeaux Gironde vient d'interroger 1000 patrons girondins sur leurs problèmes de mobilité. La saturation de la rocade de Bordeaux représente à leurs yeux, le problème numéro 1, devant la congestion des axes d'entrée de la métropole et le stationnement.

67% des patrons girondins estiment que la saturation de la rocade est un frein à leur activité
67% des patrons girondins estiment que la saturation de la rocade est un frein à leur activité © Maxppp - MaxPPP

Bordeaux, France

49% des entreprises en Gironde sont pénalisées par de gros problèmes de mobilité. Un chiffre qui grimpe même à 60% pour les entreprises bordelaises!  C'est ce que révèle cette étude qui vient d'être menée par la CCI Bordeaux Gironde et rendue publique ce lundi soir. 1000 patrons de tout le département ont été interrogés sur leurs principaux problèmes de mobilité au quotidien, mais aussi sur les solutions qu'il faudrait à leurs yeux mettre en oeuvre.

Des problèmes grandissants

Sans surprise, cette étude révèle que cette problématique de la mobilité a explosé sur Bordeaux depuis 2012, date de la dernière enquête d'ampleur menée par la CCI. Il y a 7 ans, 31% seulement des entreprise disaient être impactées par les problèmes de mobilité, aujourd'hui elles sont une sur 2.  Sans surprise, la bête noire des patrons, c'est la rocade saturée à 67%. Et là aussi la nouveauté par rapport à 2012, c'est que désormais ce temps de transport pour aller au travail représente un frein au recrutement. 31% des entreprises interrogées assurent avoir du mal à recruter précisément à cause de leur emplacement. Sans parler des problèmes de stress, et de retard qui ne font qu'augmenter pour les salariés déjà présents dans ces entreprises. 

Diminuer les poids lourds sur la rocade aux heures de pointe

Pour essayer d'y faire face, les patrons  préconisent en interne le réaménagement des horaires de travail, le développement des visioconférences et la construction de parkings à vélo ... Mais tous ou presque attendent également une action forte des pouvoirs publics: la diminution des poids lourds sur la rocade aux heures de pointe (74%). Ils sont également nombreux à plaider pour un renforcement de la fréquence des transports en commun et la sécurisation des aménagements pour les deux-roues (61%).

Choix de la station

France Bleu