Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bordeaux : la vidéo-verbalisation payante sur le pont de pierre

-
Par , France Bleu Gironde

Souriez, vous êtes filmés et verbalisés ! La vidéo-verbalisation a été mise en place, sur le pont de pierre, à la rentrée 2018, deux mois après son interdiction définitive aux voitures et scooters. Une répression payante explique aujourd'hui la mairie de Bordeaux.

Le pont de pierre de Bordeaux est définitivement réservé aux piétons, vélos et transports en commun depuis juillet 2018
Le pont de pierre de Bordeaux est définitivement réservé aux piétons, vélos et transports en commun depuis juillet 2018 © Radio France -

Bordeaux, France

la mairie de Bordeaux avait décidé de sévir à la fin de l'été dernier, constatant que 200 à 300 voitures ou scooters par semaine, continuaient à rouler sur le pont de pierre, malgré les sens interdits. C'était le moyen, expliquait à l'époque Jean-Louis David, de marteler la nouvelle règle, aux étourdis, à ceux qui se la jouaient "pas vu pas pris" et aux touristes aussi dont les GPS n'étaient pas forcément à jour.

Huit mois plus tard, cette répression a été "payante" selon l'adjoint au maire en charge de la vie urbaine. Il comptabilise 160 PV dressés sur les quatre derniers mois de l'année 2018. Et 66 sur les quatre premiers mois de 2019. 

Et ce dispositif de vidéo-verbalisation va perdurer. Comme c'est le cas aussi sur trois autres secteurs : autour de la gare St Jean, quartier Bacalan, et autour de la place de la Comédie. La volonté est la même : faire respecter le code de la route : circulation sur la voie de bus, stationnements gênants, en double file ou sur des places de livraison, stop grillés etc. 55 caméras sur les 117 du parc total, y veillent, avec les policiers municipaux. Pour l'ensemble de la ville de Bordeaux, il y a eu 5136 amendes l'an dernier. Soit 14 PV par jour en moyenne.

Si vous franchissez le pont de pierre en voiture ou en scooter, c'est 135 euros d'amende et 4 points de moins sur le permis. De l'argent reversée non pas à la mairie mais à l'Etat. C'est le Centre national de traitement des infractions routières de Rennes qui gère.

Choix de la station

France Bleu