Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bordeaux : le règlement intérieur des trams et des bus mis à jour pour lutter contre le harcèlement

dimanche 2 septembre 2018 à 19:05 Par Thomas Schonheere, France Bleu Gironde

Ce mois-ci, de nouveaux pictogrammes ont été ajoutés au règlement intérieur des bus et des trams du réseau TBM. L'un des dessins demande aux passagers "de ne pas se frotter", un autre de "serrer vos jambes".

Dans le tram, un nouveau pictogramme rappelle que "Se frotter, c'est aussi harceler".
Dans le tram, un nouveau pictogramme rappelle que "Se frotter, c'est aussi harceler". © Radio France - Thomas Schonheere

Bordeaux, France

Ceux qui n'ont pas l'habitude de lever les yeux dans les transports en commun ne l'ont sûrement pas remarqué : il y a du nouveau cet été dans le règlement intérieur des bus et des trams du réseau TBM. En effet, de nouveaux pictogrammes ont fait leur apparition, aux côtés des classiques "Interdit de fumer" ou "Baissez le son de vos écouteurs". L'un d'eux représente un homme collé à une femme, avec ce commentaire : "En cas de forte affluence, veillez à ne pas vous frotter à votre voisin ou voisine. Se frotter, c'est aussi harceler."

"C'est du civisme, cela paraît logique"

"C'est une mise à jour du règlement, explique Nathalie Labbé, de la direction marketing de Keolis Bordeaux Métropole. Les comportements évoluent, les réglementations également. On a aussi des remontées des conducteurs. Nous avons donc adapté cet affichage." Déjà, en septembre dernier, Keolis avait lancé une campagne pour lutter contre le harcèlement sexuel. Cette "mise à jour" du règlement intérieur des trams et des bus, cela vient en complément, selon Nathalie Labbé : "C'est bien d'avoir une campagne extrêmement visible et en même temps de l'inscrire dans un règlement pour dire que cela ne fait pas partie des valeurs de TBM."

Ces nouveaux pictogrammes ont été installés dans les trams et les bus du réseau TBM - Aucun(e)
Ces nouveaux pictogrammes ont été installés dans les trams et les bus du réseau TBM - © Keolis

Qu'en pensent les usagers ? "C'est du civisme, cela paraît logique", répond un passager avant de monter dans le tram. Une bonne idée, certes, mais inutile ? C'est ce que pense Philippine : "Est-ce que les gens qui font ça vont s'arrêter pour un panneau dans un tram ? Je pense plutôt que c'est aux gens autour de réagir." "Peut-être que pour certains c'est de l'ordre de la plaisanterie et que, grâce à ça, ils vont se rendre compte que ce n'est pas drôle du tout", répond Cécile.

"Manspreading", vapotage et gyropode

Il n'y a pas que les "frotteurs" qui sont concernés par le nouveau règlement des bus et des trams. Parmi les nouveaux pictogrammes : interdiction de vapoter, interdiction des gyropodes (sauf pour les personnes munies d'une carte d'invalidité) et interdiction de transporter tout objet excédant un mètre d'envergure. Un pictogramme précise également : "Veillez à serrez vos jambes". Il s'agit là de décourager le "manspreading", cette tendance à s’asseoir les jambes grandes écartées.