Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Bordeaux : une étude relance l'idée d'un métro

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La métropole bordelaise, séduite par l'idée d'un métro à Bordeaux, avait confié au printemps dernier une étude à un ingénieur de l'Ecole Nationale des Travaux Publics. Cette étude vient d’être rendue et relève plus de points positifs que de points négatifs.

L'étude porte sur une ligne qui relierait l'Arena au Parc des Expositions
L'étude porte sur une ligne qui relierait l'Arena au Parc des Expositions © Maxppp -

Bordeaux, France

C'est Patrick Bobet lui même, le président de Bordeaux Métropole, qui a pris l'initiative, lors de sa conférence de presse de rentrée ce lundi matin à Bordeaux de révéler la teneur de cette étude. Réalisée pendant quatre mois par un ingénieur de l'Ecole Nationale des Travaux Publics, l'étude porte sur cinq points essentiels concernant la possibilité d'une ligne de métro à Bordeaux : trois jugés positifs et deux négatifs.

Une ligne circulaire pertinente

L'étude révèle en premier lieu la faisabilité d'une ligne de métro à Bordeaux, en dépit de la présence de la Garonne et de la nature des sous-sols. "Le métro a été creusé à Moscou à plus de 100 mètres de profondeur dans des conditions techniques plus compliquées qu'à Bordeaux", assure l'ingénieur qui a mené cette enquête.

Le projet de métro serait par ailleurs pertinent, poursuit cette étude, du point de vue des besoins en transports des habitants de la métropole. La ligne à l'étude serait une ligne circulaire qui partirait de l'Arena à Floirac, passerait sous la Garonne pour relier la Gare Saint-Jean, la place de la Victoire, la cité administrative, le quartier des Aubiers et le Parc des Expositions

Un tel projet serait enfin intéressant financièrement, autrement dit rentable selon les conclusions de cette étude.

Un coût colossal 

Le principal point négatif soulevé par cette étude, c'est le coût de cette ligne de métro : un milliard 400 millions d'euros. Un coût qui est certes très important, "mais le jeu en vaut la chandelle" estime Patrick Bobet, partisan de ce projet de métro à titre personnel : "Le métro c'est pour 100 ans, alors que le tram, on le voit à Bordeaux, au bout de 15 ans, il y a déjà des équipements qu'il faut renouveler". 

De leur côté, les élus écologistes de la métropole s'interrogent sur la nécessité de se lancer dans un autre "projet futuriste" à Bordeaux.

"Avant de réfléchir à un métro à Bordeaux, il faudrait déjà avoir un tram qui fonctionne !" - Pierre Hurmic, conseiller métropolitain EELV

Pierre Hurmic : "Il faudrait déjà un tram qui fonctionne!"

Cette étude sera présentée en octobre en bureau de Bordeaux Métropole, puis débattue en novembre par l'ensemble des élus.

Choix de la station

France Bleu