Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Charente-Maritime : comment réduire les bouchons dans nos îles ?

-
Par , France Bleu La Rochelle

Après les gros embouteillages du week-end de l'Ascension à la sortie de l'île de Ré et d'Oléron, quelles solutions pour fluidifier le trafic routier ? La question se pose à nouveau en cette fin du week-end de la Pentecôte. Les maires proposent plusieurs solutions.

Le pont de l'île de Ré, souvent pris d'assaut par les automobilistes pendant les week-end prolongés
Le pont de l'île de Ré, souvent pris d'assaut par les automobilistes pendant les week-end prolongés © Radio France - Gérald Paris

Rivedoux-Plage, France

Y-aura-t'il à nouveau des bouchons sur les ponts de nos îles, en Charente-Maritime, en cette fin de long week-end de la Pentecôte ? La semaine dernière, pendant le week-end de l'Ascension, de nombreux automobilistes sont restés coincés pendant plusieurs heures à la sortie des îles de Ré et d'Oléron. Certains élus avancent des solutions pour réduire ces embouteillages.

De nombreuses incivilités à Rivedoux

À Rivedoux, sur l'île de Ré, le maire Patrice Raffarin s'agace de l'incivilité des conducteurs. Plusieurs automobilistes, ennuyés par les embouteillages n'ont pas hésité à commettre plusieurs infractions le week-end dernier, pendant l'Ascension. Circulation en sens interdit, non-respect de la signalisation, une trentaine de personnes a été verbalisée. Certains ont même roulé sur une piste cyclable en travaux, n'hésitant pas à déplacer les barrières mises en place.

Patrice Raffarin déplore ces comportements, même s'il comprend l'agacement de ceux qui sont restés bloqués plusieurs heures à la sortie de l'île. Il a d'ailleurs en tête plusieurs idées pour fluidifier le trafic.

Encourager l'usage des transports en commun

Pour réduire les embouteillages, sur le court-terme, le maire de Rivedoux voudrait installer un feu tricolore sur le rond-point de la Redoute . Un feu qui s'activerait uniquement en cas de ralentissement. Ce rond-point est stratégique, puisque deux routes départementales s'y croisent. L'idée, en installant un feu, est de permettre aux automobilistes qui viennent des deux routes de circuler de manière égale.

Sur le long-terme Patrice Raffarin prône le recours aux transports en commun. Une solution avancée également sur l'île d'Oléron par Micheline Humbert, première adjointe à la mairie de Château d'Oléron. Les deux élus demandent à ce que le réseau de bus soit amélioré pour permettre son développement auprès des usagers. Avec plus de bus par exemple pour l'île d'Oléron, et surtout plus de destinations  "parce que l'île d'Oléron, contrairement à sa voisine Ré, n'est pas proche d'une grande ville et d'une gare" explique Micheline Humbert. L'élue indique par ailleurs à titre personnel que selon elle, il y a une mesure vraiment forte à mettre en place pour encourager l'usage des bus : la gratuité.

Sur l'île de Ré, le maire de Rivedoux souhaite lui des "voies propres" pour les bus, soit une voie spécifique qui leur permettrait de circuler plus librement : "Pour rendre nos transports collectifs attractifs et efficaces, encore faut-il qu'ils ne soient pas eux-même pris dans les bouchons" ajoute l'élu. Ce projet de "voies propres" sur l'île de Ré est actuellement en cours.

Malgré les différentes solutions avancées pour réduire les bouchons sur nos îles, les élus les reconnaissent : il y a peu de chances qu'ils disparaissent totalement.