Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : pas de bus gratuits avant le premier mai

-
Par , France Bleu Berry

Conséquence de la Covid, la gratuité des bus le weekend sur l'agglomération de Bourges est repoussée au mois de mai. Elle aurait dû être mise en oeuvre en ce mois de janvier mais le contexte sanitaire complique les choses.

Les bus seront gratuits le weekend à Bourges à partir du mois de mai
Les bus seront gratuits le weekend à Bourges à partir du mois de mai © Radio France - Michel Benoit

La Covid a évidemment diminué les recettes l'année dernière : la billetterie a baissé d'environ 20 % au deuxième confinement : "Il y a quand même eu des chutes de fréquentation, même si aujourd'hui la billetterie est quasiment revenue à la normale " précise Jean-Michel Guérineau, président du syndicat des transports de Bourges, Agglobus. " On a également subi une perte de recettes liée au versement mobilité acquitté par les entreprises. Avec la pandémie, on sait qu'il y a du chômage partiel, moins de salariés dans les entreprises dont certaines ont diminué la masse salariale et donc le montant du versement mobilité au syndicat des transports." La Covid pèse également sur l'organisation des services. 

Jean-Michel Guérineau, président du syndicat des transports Agglobus, de Bourges
Jean-Michel Guérineau, président du syndicat des transports Agglobus, de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Les responsables espèrent qu'au 1er mai la pandémie aura reculé et veulent jouer sur l'interdiction des voitures rue Moyenne à Bourges au printemps pour attirer des voyageurs dans les bus. "A partir du 1er mai, va se mettre en oeuvre une nouvelle phase de piétonisation de la rue Moyenne et donc une nouvelle organisation différente des circulations notamment dans le centre de Bourges. Cela nous paraît une bonne période pour mener de front les deux dossiers" poursuit Jean-Michel Guérineau. Une gratuité des weekend qui coûtera 100 000 euros par an au syndicat des transports.

Le réseau de bus sur l'agglomération de Bourges évoluera dès 2022
Le réseau de bus sur l'agglomération de Bourges évoluera dès 2022 © Radio France - Michel Benoit

Agglobus qui planche toujours sur une gratuité totale pour 2023 : "C'est lié à la nécessité d'un transport en site propre ou d'un bus à haut niveau de services qui devrait démarrer en 2022", explique Jean-Michel Guérineau. "Cette nouvelle offre nous permettra de justifier une augmentation progressive du versement mobilité. C'est indispensable pour assumer l'amélioration du réseau de transport et la mise en place de la gratuité totale." Le versement mobilité est payé par les entreprises de plus de 10 salariés. Son taux est de 1,25 % actuellement, il peut atteindre 2 % au maximum, sachant qu'une augmentation de 0,1 % rapporte un million d'euros au syndicat des transports Agglobus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess