Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourgogne-Franche-Comté : plus de 10 000 véhicules électriques en circulation dans la région

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les ventes de véhicules électriques connaissent une progression inattendue en 2020 dans certains pays d'Europe, la France et la Bourgogne-Franche-Comté ne font pas exception. 60% des acheteurs sont des particuliers.

La Citroën AMI 100% Electric
La Citroën AMI 100% Electric © Radio France - Thomas Nougaillon

Sûrement boostées par la crise écologique, les ventes de véhicules électriques connaissent une véritable explosion en Europe, en France et chez nous en Bourgogne-Franche-Comté.

Un envol durant les six premiers mois de 2020

Selon les participants à la 1ère journée de la mobilité électrique sur le circuit de Dijon-Prenois ce jeudi 15 octobre 2020 il y a eu une véritable accélération au premier semestre. On est passé de 2 à 3% en 2019 à 10% de ventes de véhicules neufs en France et au Royaume-Uni au cours des six premiers mois de l'année ! 

4 700 immatriculations fin septembre dans la région

Thierry Brossier, président d'honneur de l'association "Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique" organisatrice de l'évènement et partenaire du Conseil régional explique que "le bilan des véhicules hybrides et rechargeables en 2019 était de 2 200 immatriculations dans notre région alors que fin septembre nous étions à 4 700 immatriculations !" Il y aurait désormais dans notre région entre 10 et 12 000 véhicules électriques ou hybrides rechargeables en circulation ! Pour 60% les acheteurs de ce type de véhicules au plan national sont des particuliers. 

Thierry Brossier, président d'honneur de l'association "Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique"
Thierry Brossier, président d'honneur de l'association "Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique" © Radio France - Thomas Nougaillon
Ce modèle sans permis de chez Citroën a une vitesse de pointe de 45 km/h et se recharge en trois heures ! Il est paraît-il idéal pour circuler en ville.
Ce modèle sans permis de chez Citroën a une vitesse de pointe de 45 km/h et se recharge en trois heures ! Il est paraît-il idéal pour circuler en ville. © Radio France - Thomas Nougaillon

75 bornes de recharges électriques

Il faut dire que la Bourgogne-Franche-Comté a pris de l'avance en la matière avec des 2012-2013 un programme volontariste d'installation de bornes de recharges électriques. On en trouve une tous les 40 kms explique Michel Neugnot vice-président PS du Conseil régional. "Ce sont au total 75 bornes de ce type qui ont été financées, sans parler de celles installées par les syndicats d'énergie, nous étions précurseurs à l'époque, à un moment où parler de véhicules électriques semblait un peu futuriste".

Des aides appréciables 

Les véhicules électriques sont encore, à tort ou à raison, réputés très onéreux. De fait, pour s'offrir l'un de ces bijoux technologique neuf, il faut compter 10 000 euros de plus que pour le même véhicule à motorisation thermique. Mais il existe des aides nationales comme les bonus écologique ou les primes à la conversion qui peuvent aller jusqu'à 12 mille euros. 

Des aides aussi pour acheter des occasions 

Dans un article sur France Bleu signé Victor Tribot Laspière, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, déclarait il y a quelques jours qu'un "bonus de 1 000 euros sera créé, partout sur le territoire, sans conditions de ressources, pour l'achat d'un véhicule 100 % électrique d'occasion". De quoi inciter, s'il voit le jour, un plus grand nombre d'usager à se lancer dans l'aventure ?

Michel Neugnot et Robert Poggi directeur régional d'ENEDIS et président de Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electriqu
Michel Neugnot et Robert Poggi directeur régional d'ENEDIS et président de Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electriqu © Radio France - Thomas Nougaillon

Un site pour vous orienter 

Toujours est-il que si vous vous tâtez pour acheter l'un de ces véhicules rendez-vous sur le site "je roule en électrique" vous trouverez plein d'infos et même des simulations destinées au financement de cet achat !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess