Transports

Bruno Gilles invité de France Bleu Provence ce vendredi

Par David Aussillou, France Bleu Provence jeudi 29 septembre 2016 à 15:28

Bruno Gilles, sénateur maire des 4/5 à Marseille
Bruno Gilles, sénateur maire des 4/5 à Marseille © Maxppp - LAUNETTE Florian

Le sénateur-maire les Républicains des 4e et 5e arrondissements de Marseille s'explique ce vendredi matin après l'annonce des hausses de tarifs de stationnement dans la ville.

La ville de Marseille doit voter lundi prochain en conseil municipal une réforme de la tarification du stationnement en surface. À partir du 1er février 2017, il faudra payer aussi entre 12h et 14h. C'est donc la fin de la gratuité à la mi journée, à l'heure du déjeuner.

Bruno Gilles, le sénateur-maire Les Républicains des 4e et 5e arrondissements s'explique ce vendredi matin à 7h50 sur France Bleu Provence.

Pour l'instant, dans le rapport qui sera soumis au vote des élus, il est simplement précisé que "le stationnement en voirie à Marseille est soumis tout au long de la journée à une forte pression, coïncidant avec les horaires d'activités économiques et commerciales".

Une nouvelle zone du centre encore plus chère

Le plan prévoit aussi la création d'une zone Orange dans l'hyper-centre ou le tarif de stationnement sera plus cher, pour "inciter au report vers les parkings en ouvrage pour une durée plus longue".

Dans les secteurs Préfecture, Palais de justice, Thiers, Noailles, Opéra, Pharo, Saint-Victor, Hôtel de ville, Belsunce, Grands-Carmes, Notre-Dame-du-Mont, Chapitre et Joliette, il faudra payer quatre euros pour les deux premières heures contre trois euros aujourd'hui, six euros les trois heures contre cinq euros, huit euros les quatre heures contre six euros.

La gauche s'oppose à ce nouveau plan stationnement. "Les automobilistes vont servir de vaches à lait pour remplir les caisses" dit le président du groupe socialiste du conseil municipal. Benoît Payan estime qu'il fallait d'abord améliorer les transports en commun. "On fait tout à l'envers", selon lui.

Le stationnement dans les rues de Marseille sera encore plus cher - Maxppp
Le stationnement dans les rues de Marseille sera encore plus cher © Maxppp - Pierre Robert

Partager sur :