Transports

Bruno Retailleau : "je pense que la jungle de Calais sera évacuée en octobre et j'espère que la Zad le sera juste après"

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan jeudi 29 septembre 2016 à 8:57

Bruno Retailleau, illustration
Bruno Retailleau, illustration © Radio France -

Bruno Retailleau, le président Les Républicains de la région Pays-de-la-Loire, doit rencontrer Manuel Valls ce jeudi pour parler de Notre-Dame-des-Landes. Il ne doute pas que l'évacuation de la Zad et le début des travaux aura bien lieu d'ici la fin de l'année.

Bruno Retailleau, le président Les Républicains de la région Pays-de-la-Loire, n'imagine pas que l'évacuation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes et le début des travaux de l'aéroport n'aient pas lieu cet automne comme évoque à plusieurs reprises par Manuel Valls. Il doit d'ailleurs rencontrer le premier ministre à ce sujet ce jeudi, en marge du congrès des régions à Reims.

L'évacuation de la Zad juste après la "jungle" de Calais ?

Si le maire de Notre-Dame-des-Landes nous disait hier qu'il pensait que ni l'évacuation, ni le début des travaux n'auraient lieu dans les prochaines semaines, Bruno Retailleau est lui persuadé du contraire : "je n'ai pas de raisons de douter de la détermination de Manuel Valls, je n'ai pas de raison aujourd'hui de penser un seul instant que le président de la République, après avoir demandé l'avis des habitants de Loire-Atlantique, leur infligerait une claque ! Ils ont répondu massivement, le résultat est clair est net (victoire du oui au transfert de l'aéroport lors de la consultation de juin, ndlr) et il va falloir, d'ici la fin de l'année évacuer et commencer les travaux". Même si, actuellement, la priorité de l'Etat et du gouvernement semble bien plus d'évacuer la "jungle" de Calais que la Zad de Notre-Dame-des-Landes ? "Je pense que l'évacuation de Calais se fera au mois d'octobre. J'espère que l'évacuation de Notre-Dame se fera à la suite".