Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Transports

Bus gratuits dans l'agglomération de Niort : c'est parti !

vendredi 1 septembre 2017 à 6:00 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

La promesse de campagne du maire de Niort et président de la CAN Jérôme Baloge devient une réalité pour une expérimentation d'un an : la gratuité des bus. Elle s'accompagne d'un nouveau réseau en fonctionnement depuis le début de l'été mais qui ne fait pas l'unanimité.

Le nouveau réseau Tanlib est gratuit à partir de ce vendredi à Niort et dans l'agglomération
Le nouveau réseau Tanlib est gratuit à partir de ce vendredi à Niort et dans l'agglomération © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Plus besoin de ticket ni de carte d'abonnement. A partir de ce vendredi, les bus sont gratuits à Niort et dans l'agglomération. 120 000 habitants sont concernés. Ce qui fait de Niort le plus grand réseau de transport public gratuit. Choix qui part d'un constat : "c'est vrai que l'on est la capitale de l'assurance et notamment auto, il y a une culture du bus et du transport collectif à développer", explique Jérôme Baloge, maire de Niort et président de la CAN. Le cap est fixé autour de 30% de hausse de la fréquentation.

Une gratuité qui s'accompagne d'une offre de transport totalement revue. Les nouvelles lignes Tanlib sont déjà entrées en vigueur le 8 juillet dernier.

La carte du nouveau réseau de transports en commun dans l'agglomération niortaise - Aucun(e)
La carte du nouveau réseau de transports en commun dans l'agglomération niortaise - Transdev

Pour Justine, mère de famille niortaise, c'est un plus pour le porte-monnaie. "Cela fait quand même une sacrée économie. J'ai un abonnement à 35 euros par mois et vu que mon fils va souvent voir sa grand mère qui habite route d'Aiffres, les carnets de tickets 10 euros, c'est ça de gagner", précise-t-elle. Mais les nouvelles lignes compliquent ses trajets. "Certaines ont été supprimées et les autres doivent compenser, ça leur fait faire des chemins beaucoup plus longs", regrette la jeune femme.

Sophie aurait bien profité des bus gratuits pour aller travailler et laisser sa voiture au garage. Mais ce qui freine cette Niortaise, ce sont "les horaires de bus qui ne correspondent pas à mon horaire de travail ou alors il faudrait que je parte une demi-heure avant".

Magali Trouvé, co-présidente de l'association des commerçants du centre-ville attend elle des retombées. Pour les gens "ne plus avoir le souci du parking, ne plus se dire je vais me prendre un PV parce que je vais dépasser l'horodateur, j'espère que cela va nous apporter que du positif".

Des élus demandent une table ronde

Des maires, comme ceux de Saint-Gelais ou de Vouillé et des élus de l'opposition à l'agglomération ont écrit à Jérôme Baloge pour lui demander d'"engager au plus vite une table ronde". Bruno Juge le maire de Saint-Gelais explique ne pas être "contre la gratuité pour être contre la gratuité. Mais la gratuité ne s'accompagne pas forcément d'une amélioration de la qualité du service rendu".

Le président de la CAN se dit "conscient" qu'il faille des ajustements. "Nous en avons apporté notamment pour les horaires de collèges ou de lycées. On ne le fera aussi en janvier pour d'autres lignes, pour mieux desservir l'hôpital, la gare, ou d'autres communes péri-urbaines de Niort", précise Jérôme Baloge.