Transports

Caillassage à Strasbourg : les trams de la CTS reprennent le service ce jeudi matin

Par Olivia Cohen et Olivier Vogel, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mercredi 2 novembre 2016 à 23:04

La préfecture a promis un renforcement de la présence policière autour des lignes sensibles.
La préfecture a promis un renforcement de la présence policière autour des lignes sensibles. © Radio France -

Après le caillassage d'une rame de tramway ce mardi soir, le trafic a repris normalement ce jeudi matin à Strasbourg : les chauffeurs de bus et de tram exerçaient leur droit de retrait, ils ont finalement obtenu des renforcements de personnel dans les rames et une présence policière.

Les trams de la CTS circulent à nouveau normalement depuis 4 heures du matin ce jeudi, dans le quartier strasbourgeois de l'Elsau, ainsi qu'à Lingolsheim et Ostwald. Après le caillassage d'une rame ce mardi soir à l'Elsau, les conducteurs avaient fait jouer leur droit de retrait. Déjà lundi, un tram avait été pris pour cible et une dizaine de vitres brisées.

Ce mercredi soir à 20 heures, au terme de plus de trois heures de réunion avec la direction, les syndicats ont obtenu un renforcement de la présence d'agents dans les rames pour accompagner et rassurer les conducteurs.

Par ailleurs, la préfecture a promis un renforcement de la présence policière autour des lignes sensibles, en priorité la ligne B. Michel WERNERT, délégué CFDT à la CTS :

La police maintient la pression dans les quartiers, ils ne sont pas forcément visibles mais on sait qu'ils bossent. Toutefois, au prochain incident, on on ré-exercera de nouveau notre droit de retrait.

Angelo MINAFRA, secrétaire général de la CGT à la CTS, n'est pas rassuré :

On a obtenu quelques avancées mais on va reprendre le travail inquiets. On sait qu'on aura deux agents par rame, mais la préfecture ne veut pas dévoiler le dispositif concernant les policiers.

Jusqu'à ce mercredi soir donc, la ligne B du tramway a effectué son terminus à l’arrêt Elsau. Les arrêts Schöngauer, Elmerforst, Wihrel, Ostwald Hôtel de Ville, Bohrie, Alouettes et Lingolsheim Tiergaertel n'étaient plus desservis. Pour les mêmes raisons, la ligne de bus 40 empruntait un itinéraire de déviation. Les arrêts Schöngauer et Michel Ange n'étaient plus desservis. La ligne 2 effectuait, quant à elle, son terminus à l’arrêt Roethig. Elle ne desservait plus l’arrêt Elmerforst.