Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Calvados : 393 km de routes départementales bientôt relevées à 90km/h

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le Conseil départemental du Calvados annonce le prochain retour à une limitation de vitesse à 90 km/h sur environ 7% de son réseau routier. Les tronçons ont été sélectionnés selon la largeur de la chaussée et en concertation avec les mairies.

Panneau à 80 km/h sur une route départementale. Bientôt le retour des 90 sur certains axes du Calvados
Panneau à 80 km/h sur une route départementale. Bientôt le retour des 90 sur certains axes du Calvados © Radio France - Thierry colin

Le 16 mai dernier, Edouard Philippe annonçait un assouplissement de la limitation à 80 km/h des routes de campagne. En laissant aux conseils départementaux la liberté de décider (ou non) un retour aux 90 km/h. Après plusieurs mois d'étude, le Calvados annonce ce mercredi qu'il a élaboré un relèvement de la vitesse autorisée sur une partie de ses routes. 

393 kilomètres du réseau calvadosien vont repasser à 90 km/h dans quelques semaines. Ce qui représente 7% des 5 616 km à la charge du département (carte ci-dessous)

En rouge les routes qui vont repasser à 90 km/h dans le Calvados - Aucun(e)
En rouge les routes qui vont repasser à 90 km/h dans le Calvados - Conseil Départemental du Calvados

Jean-Léonce Dupont, le président du conseil départemental, n'a pas voulu un retour généralisé aux 90 km/h mais plutôt une sélection de routes adaptées. "Il y a trois approches selon les départements. Ceux qui remettent tout leur réseau à 90, ceux qui laisse à 80 et ceux, comme le Calvados, qui ont fait une étude approfondie pour voir quels tronçons pourraient repasser à 90. Ce schéma, nous l’avons donc fait en concertation avec les élus", précise le patron du département. 

Des usagers de la route plutôt favorables

Ces 393 kilomètres qui vont à terme rebasculer à 90 km/h sont considérés comme des "bandes multifonctions" : des axes larges avec dégagement sur les côtés pour permettre aux usagers les plus lents (tracteurs, cyclomoteurs, cyclistes….) d'être dépassés plus facilement. C’est le cas par exemple de la D8 sur ses 12 premiers kilomètres entre le périphérique de Caen et Evrecy. 

Les habitants rencontrés dans cette commune du Sud de Caen sont globalement satisfaits de ce retour aux 90 Km/h. "C’est une ligne droite où il n’y a pas de danger", observe Francis, quand Sylvie admet son soulagement "parce que 80 c’est vraiment difficile à respecter", dit-elle avec un sourire gênée. 

Seule Christelle déplore ce futur retour vers le passé : "80 c’était suffisant. Il faut penser prudence et sécurité !", estime-t-elle. Sécurité des plus vulnérables ? Etienne, 15 ans, emprunte parfois cet axe à vélo. "Le dégagement sur les côtés c’est bien. Les voitures nous doublent à un mètre et on se sent plus en sécurité que sur les petites routes départementales où il faudrait presque rouler sur le bas-côté", témoigne-t-il. 

Certains usagers critiquent toutefois le futur yoyo des vitesses. Ici les premiers kilomètres se feront à 90, puis il faudrait traverser Evrecy à 50 avant de poursuivre à 80 vers Villers-Bocage.

La départementale 8 entre le périphérique de Caen et Evrecy - Radio France
La départementale 8 entre le périphérique de Caen et Evrecy © Radio France - Didier Charpin

Une nouvelle dépense en panneaux

Les premiers relèvements de la vitesse autorisée devraient intervenir assez vite. "Nous allons réunir la commission départementales de la sécurité routière pour examiner le plan. Si possible avant les Municipales puisque les choix se sont faits en concertation avec les maires actuels", détaille Jean-Léonce Dupont. 

Moins de deux ans après l’achat de panneaux indiquant 80 km/h il va falloir débourser 200 000 euros pour acquérir une nouvelle signalétique. Et le conseil départemental va aussi investir deux millions d'euros cette année pour effectuer des travaux qui permettront le retour aux 90 km/h après l’élargissement de certains axes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu