Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Canal Seine-Nord : Emmanuel Macron confirme l'investissement de l'Etat à hauteur de 1,1 milliard d'euros

-
Par , France Bleu, France Bleu Picardie, France Bleu Nord

Emmanuel Macron a confirmé vendredi à Nesle dans la Somme l'engagement à hauteur de 1,1 milliard d'euros de l'Etat pour la construction du canal Seine-Nord, un projet pharaonique qui doit permettre de relier la Seine au réseau fluvial de l'Europe du Nord d'ici à 2028.

Emmanuel Macron valide la participation de l'Etat au financement du canal Seine Nord
Emmanuel Macron valide la participation de l'Etat au financement du canal Seine Nord © AFP - Christophe Archambault

Le Président de la République a confirmé vendredi à Nesle dans la Somme que l'Etat financerait à hauteur de 1,1 milliard d'euros la construction du canal Seine-Nord, un projet gigantesque qui va permettre de relier la Seine au réseau fluvial de l'Europe du Nord d'ici à 2028. 

Le canal Seine-Nord, long de 107 kilomètres entre Compiègne (Oise) et Aubencheul-au-Bac (Nord), sera également financé par l'Union européenne et les collectivités locales à hauteur de deux milliards d'euros chacune. Montant total des travaux : 5 milliards d'euros. 

Le futur canal va faciliter le transport de marchandises entre la région parisienne et les pays du nord de l'Europe comme la Belgique, les Pays-Bas. Il permettra de décharger l'autoroute A1 de 500.000 camions par an.

"Un projet créateur d'emplois et écologique"

"C'est une étape importante que nous vivons aujourd'hui" dans cette "aventure industrielle", a déclaré le chef de l'Etat peu après la signature à Nesle d'une convention de financement de cette autoroute fluviale, dernière étape d'une visite de deux jours dans la Somme.  

"C'est un projet structurant pour l'avenir de la région mais aussi pour tout le pays et toute l'Europe. C'est un projet qui va créer de l'emploi : 5.000 emplois directs, 8.000 à 10.000 emplois indirects. Et c'est aussi un projet écologique car il va permettre de réduire le transport routiers pour transporter des marchandises par la voie fluviale qui est quatre fois moins polluante que la route", a ajouté Emmanuel Macron. 

Les travaux préparatoires doivent commencer dès 2020, avant un lancement du chantier fin 2021 deux ans plus tard pour une livraison prévue en 2028. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu