Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

CARTE - Futur téléphérique urbain de Grenoble : sujet de discorde au sein du syndicat mixte des transports en commun

-
Par , France Bleu Isère

Le futur métrocâble, sorte de téléphérique urbain, qui verra le jour dans le nord-ouest de l'agglo entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux en passant par la Presqu'île des scientifiques d'ici 2023 a encore fait débat ce jeudi en réunion exceptionnelle du syndicat mixte des transports en commun.

La station Presqu'île place de la Résistance.
La station Presqu'île place de la Résistance. - Thierry CHENU, Yves DE PRÉVAL, E.R.I.C., Clément FACY, Alizée GREMION, Ingérop,

Grenoble, France

Il ne fait pas l'unanimité. Le futur téléphérique urbain qui rejoindra Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux, en passant par la Presqu'île des scientifiques d'ici 2023 a été l'objet d'un vif débat ce jeudi lors d'une réunion exceptionnelle du syndicat mixte des transports en commun, à Grenoble, sur le plan de déplacements urbains (PDU) pour 2030. Des membres du syndicat pensent qu'il y a "des projets plus urgents que celui-ci" et remettent en doute l'utilité de ces cabines aériennes. 

55 millions d'euros d'investissement

Les opposants au projet regrettent que le syndicat investisse 55 millions d'euros dans ce téléphérique. La commission d'enquête qui a émis une réserve sur un autre point du PDU de l'agglo grenobloise souhaite dans la recommandation 8 que la "question du métrocâble soit ré-analysée, en termes de montant d'investissements, de nombre d'usagers transportés, et de priorité dans le temps." Le syndicat mixte a voté mercredi l'attribution du marché à une assistance à maîtrise d'ouvrage pour pouvoir lancer une nouvelle étude sur le potentiel du câble.  

5 000 usagers par jour

Pour Yann Mongaburu, qui vient de rentrer de Bâle où un tel système de transport est en fonctionnement, il n'y a pas de doute. "Les habitants du Voironnais l'utiliseront pour aller travailler sur la presqu'île alors qu'aujourd'hui, ils doivent faire trois changements." Selon la première étude, 5 000 usagers prendront ces télécabines tous les jours. L'opposition en doute. 

Le métrocâble parcourra 3,7 km suspendu sur un câble installé sur 35 pylônes entre Saint-Martin-le-Vinoux et Fontaine La Poya. Il y aura quatre stations, les deux terminus et Sassenage/Argentière, Grenoble/Presqu'île/Résistance. L'intérêt d'une telle structure est de survoler deux cours d’eau, le Drac, l'Isère, deux autoroutes et une voie ferrée sans construire de nouvelles infrastructures comme des ponts ou des tunnels. 

Le terminus du métrocâble à Grenoble. - Aucun(e)
Le terminus du métrocâble à Grenoble. - Thierry CHENU, Yves DE PRÉVAL, E.R.I.C., Clément FACY, Alizée GREMION, Ingérop,

Il faudra donc 16 minutes en moyenne pour traverser toute la ligne et survoler la presqu'île des scientifiques, où il y a 20 000 emplois nouveaux et 10 000 résidents de plus attendus les prochaines années, selon le président du syndicat mixe qui réaffirme l'intérêt de ce transport inédit dans l'agglomération grenobloise.

Choix de la station

France Bleu