Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

CDG Express, RER B, Grand Paris : embouteillage de travaux à venir au Nord de Paris

mercredi 7 novembre 2018 à 17:49 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

Des inquiétudes montent sur la possibilité de mener de front tous les chantiers prévus d'ici 2024 au Nord de Paris. Certains redoutent que le Charles de Gaulle Express soit privilégié au détriment du RER B.

Illustration d'un chantier de la SNCF
Illustration d'un chantier de la SNCF © Radio France - Emilie Defay

Île-de-France, France

Pas moins de 500 projets prévus d'ici 2024 sur le réseau ferroviaire au Nord de Paris. C'est trois fois plus de chantiers que d'habitude. Les calendriers sont extrêmement tendus et la SNCF commence à alerter sur le fait que tout ne sera peut-être pas réalisable dans les temps. 

Les voies entre la Gare du Nord et l'aéroport de Roissy vont notamment être le terrain des travaux du Charles de Gaulle Express (CDG Express), la liaison rapide entre la Gare de l'Est et Roissy prévue pour 2024. Sur la même période, sont également prévus les travaux de régénération du RER B (renouvellement des caténaires, entretien des voies...) et ceux du Grand Paris Express (création d'interconnexion avec plusieurs gares du futur métro). Sans oublier la rénovation de la gare du Nord et la mise en accessibilité des gares pour les personnes handicapées. 

Des travaux toutes les nuits et les week-ends pendant trois ans

Pour mener à bien tous ces chantiers, il faudra faire des travaux toutes les nuits et les week-ends pendant trois ans prévient SNCF Réseau. Ce qui ne sera pas sans conséquence sur les 900 000 usagers quotidiens du RER B. Et même à ce rythme, la possibilité de tenir les délais sans retards est faible. L'Etat s'est donc saisi du dossier. Un comité de pilotage a été créé par le préfet de région Michel Cadot.

Il s'est réuni pour la première fois le 30 octobre. Le préfet a laissé entendre qu'il faudrait revoir le calendrier. Ce qui fait craindre à certains que la construction du CDG Express se fasse en priorité, au détriment de la rénovation du RER B. Les élus communistes d'Ile-de-France vont ainsi déposer un vœu ce jeudi au conseil d'administration d'Ile-de-France Mobilités pour demander le report du chantier du CDG Express au-delà de 2025.