Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Chambéry : la police municipale lutte contre les mauvais comportements à vélo

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La police municipale de Chambéry met en place du 3 au 7 juin des actions de sensibilisation auprès des cyclistes. Un rappel des règles avec le sourire pour éviter la pagaille sur les pistes cyclables. Les usagers font aussi remonter les problèmes qu'ils rencontrent au quotidien.

Du 3 au 7 juin, la police municipale de Chambéry mène des actions de sensibilisation auprès des cyclistes, pour leur rappeler les règles de partage de l'espace urbain
Du 3 au 7 juin, la police municipale de Chambéry mène des actions de sensibilisation auprès des cyclistes, pour leur rappeler les règles de partage de l'espace urbain © Radio France - Nicolas Joly

Chambéry, France

Avec le retour du soleil on pourrait être tenté de ne se déplacer qu'à vélo. Charmante initiative... à condition de respecter le code de la route.  La police municipale de Chambéry organise toute la semaine (du 3 au 7 juin) des actions de sensibilisation. L'objectif : rappeler la loi aux cyclistes avec le sourire, plutôt que de leur mettre une amende.

Les agents distribuent au passage des flyers, questionnaires et accessoires de sécurité aux cyclistes qu'ils interpellent - Radio France
Les agents distribuent au passage des flyers, questionnaires et accessoires de sécurité aux cyclistes qu'ils interpellent © Radio France - Nicolas Joly

Des règles simples qu'on oublie parfois

Ne pas rouler sur le trottoir (quand on a plus de 8 ans), rouler au pas lorsque l'on est en zone piétons, porter un casque au moins jusqu'à 12 ans, ne pas téléphoner, respecter les feux... les règles de circulation à vélo n'ont rien de bien compliqué

"Beaucoup roulent sur le trottoir ou beaucoup trop vite en zone piétonne"—Sonia Eynard-Machet, policière municipale

Pourtant, il arrive que certains cyclistes se dispensent de les suivre nous dit Sonia Eynard-Machet, l'agent qui encadre l'opération : "Malheureusement on en voit pas mal qui roulent sur le trottoir à tout âge, beaucoup ne s'arrêtent pas aux feux rouges et qui roulent vraiment trop vite en zones piétonnes. Il faut _savoir se respecter les uns les autres_."

Les enfants qui commencent le vélo sont un public particulièrement à risque, il est donc important de leur donner tout de suite les bons réflexes - Radio France
Les enfants qui commencent le vélo sont un public particulièrement à risque, il est donc important de leur donner tout de suite les bons réflexes © Radio France - Nicolas Joly

Évidemment, il est facile de critiquer les usagers qui ne respectent pas les règles. Mais il faut aussi se mettre à leur place et comprendre pourquoi ils choisissent de les enfreindre. Par exemple, si un cycliste roule sur le trottoir, il y a de bonnes chances que ce soit à cause du mauvais état de la piste cyclable

C'est aussi pour recueillir les témoignages des citoyens que les policiers viennent à leur rencontre. "Il peut s'agit d'indications sur des endroits qui leur paraissent dangereux ou qui auraient besoin d'un aménagement. On note tout ça au fur et à mesure et on le transmet à la personne en charge du plan de déplacement et au Grand Chambéry", explique Sonia Eynard-Machet.

L'arrivée de nouveaux engins motorisés

Soudain, surgit face au vent un drôle d'engin. Sur sa roue électrique, Cyril va presque aussi vite qu'un vélo, les mains dans les poches, sans casque ni protection. Les agents l'arrêtent pour en savoir un peu plus sur son mono-roue, un appareil qu'ils n'ont pas l'habitude de croiser. "Vous n'avez pas de lumières avant/arrière pour vous signaler ?", demandent les policiers. "Si, regardez", répond Cyril en allumant deux petits phares d'une pression sur un bouton. 

Les agents en profitent pour se renseigner sur ces nouveaux engins qu'ils n'ont pas l'habitude de voir en action - Radio France
Les agents en profitent pour se renseigner sur ces nouveaux engins qu'ils n'ont pas l'habitude de voir en action © Radio France - Nicolas Joly

Pour le moment, la législation est encore floue sur ces engins de déplacement personnel (EDP), mais au 1er septembre, ils seront inclus dans la nouvelle loi Mobilités

Pour Cyril, "les règles et les lois c'est avant tout une affaire de bon sens. En étant un peu logique, on est à 90% dans les clous. Après, on est un peu latins. On se permet toujours certaines libertés au regard des règles. Par exemple, comme j'ai le droit de ne pas porter de casque, je m'en dispense." Et s'il devait être imposé un jour ? "S'il devient obligatoire, je le mettrai. Mais je ne serai pas content", avoue-t-il.