Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Changement d'heure : piétons et cyclistes, pensez à vous faire voir

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Avec le passage à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche, la Sécurité routière appelle les piétons, cyclistes et utilisateurs de trottinettes à se rendre visibles. Chaque année, le nombre d'accidents augmente à cette période.

Les cyclistes vêtus d'un gilet jaune sont visibles à 300 mètres
Les cyclistes vêtus d'un gilet jaune sont visibles à 300 mètres © Radio France - Emilie Defay

Un gilet jaune, des brassards réfléchissants ou des vêtements clairs. Peu importe la méthode choisie, l'important est de se rendre visible. C'est le message de la Sécurité Routière aux piétons, cyclistes et utilisateurs de trottinettes alors que la nuit tombera plus tôt à partir de dimanche, après le passage à l'heure d'hiver.

La Sécurité routière rappelle que chaque année à cette époque, on observe un pic d'accidentalité. "On recence jusqu'à 42% d'accidents en plus pour les piétons le soir entre 17h00 et 19h00 et + 13,6% le matin entre 7h00 et 9h00", détaille Marie Gautier-Melleray, Déléguée interministérielle à la sécurité routière dans un communiqué.

Près d'un quart des cyclistes tués ou blessés la nuit

Les autorités redoutent encore plus d'accidents cette année avec l'explosion de la pratique du vélo et de la trottinette. Et ce alors que la mortalité des cyclistes est en forte hausse : 37 morts en septembre en France, dont trois à Paris. "Il ne faut pas oublier que 21 % des cyclistes tués ou blessés le sont la nuit", rappelle la déléguée.

L'appel à la vigilance concerne aussi les automobilistes. "En ville, certains oublient d'allumer leur phare", constate Bruno Jouvence, coordinateur sécurité routière de la préfecture de police de Paris. "Il faut aussi redoubler de vigilance pour être attentif aux usagers qui ne seraient pas visibles". Et le policier de rappeler qu'avec des équipements rétroréfléchissants, les cyclistes et piétons sont visibles à près de 200 mètres. Sans, c'est seulement à 30 ou 40 mètres, soit le temps de réaction pour freiner quand on roule à 50 km/h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess