Transports

Chantier de la côte de Fuans : la RD461 rouvrira cet hiver

Par Dimitri Imbert, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon mardi 6 septembre 2016 à 19:50

130 000 m3 de terre vont être dégagés par les pelleteuses et les virages redessinés pour améliorer la sécurité
130 000 m3 de terre vont être dégagés par les pelleteuses et les virages redessinés pour améliorer la sécurité © Radio France - Dimitri Imbert

A Fuans (Doubs) la route habituelle vers la Suisse, très empruntée par les poids lourds et les frontaliers, est coupée depuis juin pour travaux. Mais le chantier, qui doit s'achever en 2017, sera interrompu fin octobre-début novembre pour l'hiver et la route rouverte à la circulation.

Plus que deux petits mois à attendre avant la réouverture cet hiver de la RD 461 à Fuans dans le Doubs. Une route très empruntée par les camions mais aussi tous ceux qui vont travailler en Suisse. Les travaux s'arrêteront fin octobre-début novembre avant de reprendre l'année prochaine.

Le chantier a débuté au mois de juin et la première phase doit s'achever en octobre. Des travaux pharaoniques au vu de l'ampleur du terrassement : les pelleteuses doivent dégager 130 000 mètres cubes de roches, sur une hauteur maximale de 35 mètres. Une deuxième phase de travaux débutera l'année prochaine avec une fin de chantier prévue pour octobre 2017.

La sécurité des usagers est la première des priorités - Christine Bouquin, présidente du département du Doubs

Pour l'instant, il s'agit surtout de sécuriser cet axe très sinueux où les virages seront redessinés et les accotements sécurisés. C'est l'essentiel des travaux de la section deux, qui comporte les virages les plus dangereux. Car "il y a eu beaucoup plus de morts que l'année passée, cette route départementale 461 a une accidentologie toute particulière donc l'attention pour la sécurité des usagers est la première des priorités" assure la présidente du département du Doubs Christine Bouquin.

Avant d'améliorer les accotements les équipes ôtent les glissières de sécurité - Radio France
Avant d'améliorer les accotements les équipes ôtent les glissières de sécurité © Radio France - Dimitri Imbert

Principale difficulté du chantier, des terrains "très hétérogènes avec des mélanges de sols rocailleux et des poches de marne" explique Eric Lanquetin, le chef du service territorial d'aménagement de Pontarlier, chargé de la gestion des routes sur le sud du département. "Et en fonction des terrains qu'on découvre on adapte les techniques de terrassement et de soutènement". Pour rappel une première tranche de travaux avait été réalisée sur place en 2012-2013 suite à un glissement de terrain. Le coût total de l'opération s'élève à 5 millions 220 000 euros.

Partager sur :