Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chantier infernal pour les habitants d'Échevis coincés au pied du Vercors

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère

Le petit village d'Échevis au pied du Vercors (Drôme) se sent coupé du monde. La route des Petits Goulets ferme périodiquement pour des travaux. Les 56 habitants doivent faire un détour de 40 kilomètres pour leur trajets quotidiens.

Les habitants d'Echevis redoutent les travaux sur la route des Petits Goulets
Les habitants d'Echevis redoutent les travaux sur la route des Petits Goulets © Radio France - Nathalie Rodrigues

La galère commence ce lundi pour les habitants d'Échevis. La route des Petits Goulets ferme pour 15 jours pour un chantier de sécurisation. Or cette route leur permet de rejoindre en quelques minutes le Royans, où ils travaillent pour la plupart, où leurs enfants sont scolarisés. Pire, jusqu'en 2022, cette route fermera trois mois, tous les automnes. La chaussée va être abaissée pour permettre à des poids-lourds ou des cars de tourisme de plus gros gabarit de passer sous les tunnels. 

La route des Petits Goulets dans la Drôme ferme pour travaux
La route des Petits Goulets dans la Drôme ferme pour travaux © Radio France - Nathalie Rodrigues

Pendant ce chantier, les 56 habitants d'Échevis vont devoir faire d'énormes détours tous les jours. Deux itinéraires possibles : via le col de Carri, la route de l'Arps ou via les gorges de la Bourne, soit entre 30 et 40 kilomètres de détours sinueux. Une heure de route assurent les habitants.

"J'ai compté : ça me fait quatre heures de route par jour pour aller travailler"

François habite Échevis, il est chauffeur de car à Saint-Just-de-Claix avec un service le matin, un autre le soir : "je fais deux allers-retours par jour. J'ai compté : ça me fait 200 kilomètres par jour, quatre heures de route. Et financièrement, ça ne vaut pas le coup d'aller bosser. Je ne sais pas comment je vais faire." Pour les 15 jours qui viennent, il va peut-être loger chez un ami plus près de son travail. 

Les habitants d'Echevis redoutent les travaux sur la route des Petits Goulets
Les habitants d'Echevis redoutent les travaux sur la route des Petits Goulets © Radio France - Nathalie Rodrigues

Un jeune couple de nuciculteurs installé depuis un an à Échevis garde ses enfants à la maison pour deux semaines. Ils ont un an et demi et quatre ans, scolarisé ou gardé de l'autre côté des tunnels : "on n'a pas le temps de faire deux heures de détour pour amener nos enfants ou pour aller chez le docteur. Qui nous indemnise pour l'essence, pour l'usure de la voiture ? Et puis on ne sait pas comment on va récolter nos noix. On débute, on n'a pas le matériel sur place, et vu le détour, personne ne veut venir pour la récolte."

La fermeture perturbe tout le village explique le maire Claude Madern :  "il faut que les infirmières, la Poste, le portage des repas descendent ici. On a des personnes très âgées, des habitants handicapés, c'est compliqué."

Une étude de mobilité bientôt menée par le Département

Le conseil départemental en charge du chantier a mis en place avec la Région des navettes taxi pour les scolaires. Il va essayer de trouver d'autres solutions pour les coupures plus longues à venir, trois mois par an à partir de 2020. 

La route des Petits Goulets dans la Drôme
La route des Petits Goulets dans la Drôme © Radio France - Nathalie Rodrigues

Christian Morin, le conseiller départemental du Royans - Vercors : "on a prévu de faire une étude de mobilité pour vérifier avec la population d'Échevis quels sont leurs besoins et mettre en place des solutions acceptables. On ne va pas laisser les gens d'Échevis comme ça."

Ce chantier est nécessaire assure le Département pour un meilleur accès au plateau du Vercors.

  • Drôme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess