Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Charente-Maritime : 276 infractions sur les routes en une journée

-
Par France Bleu La Rochelle

Lors de la journée de contrôles routiers effectuée par les forces de l'ordre lundi 4 février, 276 infractions ont été relevées et sept permis retenus. Une voiture a notamment été flashée à 182 km/h sur l'A 10.

Les gendarmes effectuent régulièrement des contrôles de vitesse sur les routes.
Les gendarmes effectuent régulièrement des contrôles de vitesse sur les routes. © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Charente-Maritime, France

Une voiture a été flashée à 182 km/h sur l'autoroute A 10, là où quatre personnes ont déjà perdu la vie cette année. C'est ce qu'a révélé la préfecture de Charente-Maritime mardi 5 février, lors du bilan de sa journée de contrôle de la veille. Sur les 276 infractions constatées, 26 étaient dues à l'alcool et aux drogues. 

Un bilan plus général

Mardi 5 février était aussi l'occasion de faire un bilan plus général sur la sécurité routière en 2018. Et les chiffres ne sont pas bons : 594 accidents et 63 morts. S'il y a moins d'accidents que par rapport à 2017, le nombre de décès a augmenté. Dans un tiers des cas, la cause de ces décès est l'alcool ou la drogue.

Pour la procureure de la république de La Rochelle, Isabelle Pagenelle, le taux d'alcoolémie est de plus en plus très élevé, dans les cas de conduite en état d'ivresse. Et ça ne touche plus seulement les hommes. "On arrive à des alcoolémies très très importantes, alors qu'il y a 20 ans, les femmes me semblaient moins touchées par ce fléau. Aujourd'hui, c'est faux. Les femmes conduisent autant que les hommes, elles boivent, elles fument, elles ont une vie qui se rapproche de celle des hommes", assure-t-elle.

On va durcir la répression en matière de conduite sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiant" - Nicolas Septe procureur de Saintes.

Pour faire baisser le nombre de morts sur les routes, la Préfecture mise sur trois axes : la fermeté, l'innovation et le ciblage. "On va durcir la répression en matière de conduite sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiant", explique Nicolas Septe, procureur de la république à La Rochelle.

Les policiers de La Rochelle pendant un contrôle.  - Radio France
Les policiers de La Rochelle pendant un contrôle. © Radio France - Thibault Lecoq

Pour l'innovation, Fabrice Rigoulet-Roze, le préfet de Charente-Maritime, évoque les équipements comme l'airbag pour motard, ou le fait de changer les marquages au sol pour créer des zones plus sûres. Côté communication, la préfecture a demandé au youtubeur de Charente-Maritime, Matisse de faire une vidéo pour s'adresser aux jeunes. Cette innovation va de paire avec le troisième point : le ciblage.

Dans les deux tiers des cas, les victimes ont entre 15 et 35 ans ou plus de 60 ans. La préfecture va donc trouver des solutions pour sensibiliser au mieux ces deux catégories de personnes. Un appel à projets est ouvert jusqu'au 3 mars afin de récolter des idées pour améliorer les chiffres de la sécurité routière. L'année 2019 est pour l'instant mal partie avec 13 morts sur les routes depuis le début janvier.