Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Chassé-croisé des vacances : 30% de trafic en plus sur l'A63 en Gironde ce week-end

-
Par , France Bleu Gironde

Déjà chargée en temps normale, la circulation sera très compliquée ce week-end sur les routes de Gironde. La journée de samedi est classée rouge par Bison Futé. Les forces de l'ordre feront de nombreux contrôles routiers. Dans leur viseur, notamment : les voitures trop chargées.

Les contrôles routiers seront renforcés pour ce week-end de chassé-croisé en Gironde.
Les contrôles routiers seront renforcés pour ce week-end de chassé-croisé en Gironde. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Gironde, France

Pour ce week-end de chassé-croisé des vacances, les premiers embouteillages pourront se former dès 4h du matin samedi dans certains secteurs selon la préfecture de Gironde. L'A63 sera particulièrement chargée : "Comme pour tous les week-ends de grands départs et retours, cet axe connaît une hausse de fréquentation de 30%, c'est-à-dire 150 000 véhicules de plus par exemple samedi. Le flux de voitures va être continu du matin au soir" détaille Angélique Rocher-Bedjoudjou, la directrice de cabinet de la préfète. La journée de samedi est classée rouge par Bison Futé dans le sens des départs, orange dans le sens des retours. Ce sera orange et vert dimanche.

"Si on veut arriver en vacances vivant, il faut respecter le code de la route."

Sur les routes, il y aura donc de nombreux automobilistes, et beaucoup aussi de forces de l'ordre. Attendez-vous à des contrôles routiers tout le week-end en Gironde. Ils ont débuté dès vendredi matin : "A 9h15 du matin, on a verbalisé un automobiliste qui avait 2 grammes d'alcool par litre de sang" soupire Jocelyn Jeanneau, le commandant de la CRS autoroutière à Bordeaux. Heureusement, l'accident n'a pas fait de blessé grave. "Certains n'ont pas conscience que les véhicules peuvent tuer. Si on veut arriver en vacances vivant, il faut respecter le code de la route."

Jocelyn Jeanneau, le commandant de la CRS autoroutière à Bordeaux

Des véhicules souvent trop chargés

Avant de prendre la route, il faut surtout vérifier la charge de son véhicule : "S'il existe une charge maximale inscrite sur la carte grise, c'est qu'il y a une raison : en cas de freinage brusque, si la voiture est trop chargée, les freins lâchent" explique Céline, adjoint de sécurité à la CRS autoroutière de Cenon. Il ne faut pas non plus entasser les bagages n'importe comment : "Le conducteur doit pouvoir voir à travers son rétroviseur ce qui se passe derrière. On voit beaucoup de voitures avec des casseroles et des bagages qui bouchent la vitre arrière, ou des caravanes sans rétroviseurs adaptés : tout cela est verbalisable" insiste Jocelyn Jeanneau.

Les CRS vérifient le poids du véhicule chargé grâce à cet appareil glissé sous les roues. - Radio France
Les CRS vérifient le poids du véhicule chargé grâce à cet appareil glissé sous les roues. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Les CRS rappellent aussi les règles à respecter au volant : un repos toutes les deux heures, le respect des distances de sécurité, l'interdiction d'utiliser son téléphone portable, l'obligation d'attacher les ceintures de sécurité. Lors du contrôle vendredi, deux automobilistes ont été verbalisés à cause d'une ceinture non attachée : à chaque fois, il s'agissait d'un enfant sur la banquette arrière.

Au cours du mois de juillet, sept personnes sont mortes sur les routes de Gironde. Sur l'année, le bilan est légèrement meilleur qu'en 2018 : "42 personnes sont décédées depuis le début de l'année, c'est cinq de moins que l'an dernier, mais cela doit être nuancé car il y a une augmentation du nombre d'accidents corporels" précise la directrice de cabinet de la préfète.

Choix de la station

France Bleu