Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Chassé croisé des vacances : certains vacanciers boycottent l'autoroute en Midi-Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie

De nouvelles difficultés sont attendues dès ce vendredi sur les routes des vacances. Mais certains, pour éviter les bouchons, pour payer moins cher et pour visiter, préfèrent prendre les petites routes. Une tendance qui se confirme en Midi-Pyrénées dans les chiffres de Vinci Autoroutes.

Beaucoup de vacanciers s'arrêtent au seuil de Naurouze et prennent la N113 plutôt que l'A61 entre Toulouse et Narbonne
Beaucoup de vacanciers s'arrêtent au seuil de Naurouze et prennent la N113 plutôt que l'A61 entre Toulouse et Narbonne © Radio France - Clémence Fulleda

Toulouse - France

C'est un nouveau week-end de chassé croisé sur les routes des vacances.

Les difficultés sont attendues dès ce vendredi 9 août.

Difficultés attendues tout le week-end

Le trafic sera dense (orange selon Bison futé) entre 14h et 18h entre Toulouse et Narbonne sur l'A61 et entre Toulouse et Bordeaux sur l'A62 ce vendredi dans le sens des départs. Et même dense entre 10h et 18h entre Narbonne et Toulouse dans le sens des retours. 

Samedi 10 août , ce sera dense (orange) de 7h à 19h de 10h à 18h, dans les deux sens de l'A61 et A62.

Et dimanche 11 août ce sera même rouge de 11h à 19h entre Toulouse et Narbonne, là encore dans les deux sens. Il vaut mieux partir avant 10h ou après 9h. Ce sera orange entre Bordeaux et Toulouse entre 8h et 17h.

Ces vacanciers qui préfèrent prendre les petites routes 

Certains vacanciers rencontrés au Seuil de Naurouze, dans le Lauragais, par France Bleu Occitanie le disent : ils prennent de moins en moins l'autoroute.

Rouler sur les nationales ou les départementales leur permet d'abord d'économiser. 

"Depuis que je suis à la retraite je ne prends plus l'autoroute entre Cannes et Toulouse. Si je la prends, un aller simple me coûte 200 euros, contre 100 euros si je prends la route . Je prends deux jours pour faire le trajet, contre 5-6 h par l'autoroute. Et je dors dans mon van", raconte Eric, qui vadrouille avec sa femme Cathy.

Cela permet aussi d'éviter les bouchons, mais également de visiter. 

Une réelle tendance dans les chiffres

Cette tendance à boycotter l'autoroute semble se confirmer en Midi-Pyrénées, selon les chiffres de Vinci Autoroutes.

Sur tous les axes de où France Bleu Occitanie vous accompagne dans la voiture (l'A62, l'A61, l'A66, l'A64. le nombre de véhicules moyen par jour est en baisse entre 2017 et 2018.

La plus grosse baisse concerne l'A64 de Toulouse Nord à Muret : -3,1% avec 1000 véhicules en moins par jour environ. 37 100 véhicules /jour circulent en moyenne chaque jour sur cet axe, contre 38 270 entre 2016 et 2017.

Une diminution observée partout dans la moitié sud de la France, alors que dans la moitié nord cela augmente.

Le trafic autoroutier baisse - Aucun(e)
Le trafic autoroutier baisse - Rapport d'activités de Vinci 2018
Sur l'A64, l'A68 ou l'A61, le trafic baisse sur les autoroutes gérées par Vinci - Aucun(e)
Sur l'A64, l'A68 ou l'A61, le trafic baisse sur les autoroutes gérées par Vinci - Rapport d'activités de Vinci 2018

Vinci : un chiffre d'affaires en hausse

Mais le chiffre d'affaires de Vinci lui ne baisse pas. En 2018, il était de 5,3 milliards d'euros, soient 79 millions de plus qu'en 2017.

Le groupe a investi 692 millions d'euros en 2018, contre 719 millions en 2017.