Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Chassé-croisé en Bretagne : les juillettistes font la grimace, les aoûtiens se réjouissent

samedi 28 juillet 2018 à 19:36 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique

Le chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens tout ce week-end sur les routes de France. Une occasion pour aller rencontrer ceux qui terminent et ceux qui attaquent les vacances. On s'est rendu sur les aires de repos de Mondevert et d'Erbrée, près de Vitré, en Ille-et-Vilaine.

Un ballet de voitures toute la journée de samedi sur l'aire de repos d'Erbrée en Ille-et-Vilaine
Un ballet de voitures toute la journée de samedi sur l'aire de repos d'Erbrée en Ille-et-Vilaine © Radio France - Alexandre Frémont

Bretagne, France

Après plusieurs jours passés en Bretagne, une famille Alsacienne rencontrée sur l'aire d'autoroute de Mondevert, en Ille-et-Vilaine, à deux pas de la Mayenne, se verrait bien rester quelques semaines de plus en terre bretonne. 

L'heure du retour pour les juillettistes 

Pour Avelino, le père de famille, ce sont les remparts de Concarneau qu'il a encore en tête : "Les remparts et puis toutes les boutiques et les restaurants à l'intérieur, détaille-t-il le regard encore pétillant. Ça nous change un peu de ce que nous avons dans le Nord, vers chez nous. C'est très beau, très charmant". Cette petite famille rentre d'une semaine de vacances entre le Morbihan et le Finistère. "Après Concarneau, on a fait Auray, Saint-Gousant et Carnac, ajoute Céline, la maman. Une petite virée très sympa, le retour est difficile j'avoue". La ville de Carnac et ses menhirs n'ont pas vraiment plu à Manon, la fille. "Les cailloux, c'était pas mon truc, je n'ai pas trop aimé", glisse-t-elle. 

À côté d'eux, deux petites filles de cinq ans, Clara et Loane, assises sur une table et accompagnées de leurs grands-parents.  Tous sont en train de faire une pause et de déguster un sandwich. "La plage, les activités, ramasser les coquillages, faire de la peinture et surtout du bâteau, c'était vraiment chouette", décrit Clara, encore avec des étoiles plein les yeux en repensant à ce qu'elle a fait durant ses vacances.  Ils rentrent à Paris en voiture, parce que leur train a été supprimé dans la matinée. Une fin de vacances un peu gâchée pour Martine, la grand-mère. "C'est un peu plus compliqué d'être avec des enfants dans la voiture plutôt que dans un train. Ils disent sans arrêt "quand est-ce qu'on arrive ?", mais on s'y fait, il ne reste plus trop de route à faire", tempère Martine. En tout cas pour tous, pas de doute, ils ont la même morale : la Bretagne, ça vous gagne.

Les aoûtiens prêts à en profiter 

Alors s'il y a ceux qui repartent de vacances, il y a aussi ceux qui arrivent. On les trouvent plutôt sur l'aire d'Erbrée, toujours en Ille-et-Vilaine et à deux pas de la Mayenne. Eux n'attendent qu'une chose : en profiter le plus vite possible. 

C'est le cas de Duncan, Karel et de leur grand-mère Jeanine. "La baignade est au programme, puis barbecue le soir et après plage", résument-ils. Tout comme Calvin d'ailleurs, le cousin : "On va aller à la mer, à la mer et peut-être aussi... à la mer", dit-il, le sourire jusqu'aux oreilles. Mais avant ça, il faudra rouler près de trois heures pour arriver à la plage. C'est le prix à payer pour Duncan, qui habite dans l'Eure-et-Loire toute l'année. Il comptait les jours pour venir en vacances en Bretagne. "Ça faisait deux semaines que je ne faisais plus rien à la maison, je me disais que j'avais vraiment hâte de partir. Il fallait que je prenne un peu d'air et c'est sûr qu'en Bretagne, c'est reposant"

Duncan, Karel, Clavin, Jeannine et les autres parés pour passer de bonnes vacances en Bretagne  - Radio France
Duncan, Karel, Clavin, Jeannine et les autres parés pour passer de bonnes vacances en Bretagne © Radio France - Alexandre Frémont

Pour Nadège et Marie France, la cinquantaine, garées sur la place d'à-côté, ça sera une semaine de vacances entre copines. Direction Paimpol et les Cotes d'Armor, pour elles pour "des balades, un peu de plage, des visites, de la randonnée et faire un tour à l'île de Bréhat", détaillent-elles. Un programme chargé donc et puis en venant en vacances en Bretagne, autant alimenter les clichés : "On va aller se faire quelques petits restaurants et bien-sûr manger des crêpes !", sourit Nadège. Sauf celui du mauvais temps car le soleil est au rendez-vous tout le week-end. C'est un temps comme ça qui ramène chaque année plus de 12 millions de touristes en Bretagne, selon les chiffres du comité régional de Bretagne