Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Châteauroux : un collectif national lance un appel pour la gratuité des transports publics en France

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Châteauroux accueille les deuxièmes rencontres internationales des transports gratuits. À cette occasion, la coordination nationale des collectifs pour la gratuité des transports lance un appel déjà signé par 150 personnes pour une généralisation de ce principe.

Châteauroux (Indre) accueille les deuxième rencontres internationales des villes du transport gratuit.
Châteauroux (Indre) accueille les deuxième rencontres internationales des villes du transport gratuit. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Châteauroux, France

Pendant deux jours, ces 10 et 11 septembre, Châteauroux reçoit de nombreux élus, membres d'associations ou de syndicats ou encore universitaires, pour échanger sur la question de la gratuité des transports collectifs. Châteauroux est la première ville de cette taille a avoir mis en place la gratuité totale des transports en commun, en 2001.

Partie prenante de la problématique, la coordination nationale des collectifs pour la gratuité du transports publics profite de l'occasion pour lancer un appel national signé par déjà plus de 150 personnalités.

Le collectif a lancé un appel. Il a déjà été signé par plus de 150 personnes - Radio France
Le collectif a lancé un appel. Il a déjà été signé par plus de 150 personnes © Radio France - Gaëlle Fontenit

À quelques mois des municipales, le collectif espère que candidats et électeurs vont s'emparer de ce thème. Parce que derrière la gratuité des transports publics se placent de nombreux enjeux. Environnementaux pour commencer : des bus gratuits, ce sont davantage d'usagers et donc moins de voitures selon le calcul du collectif qui espère ainsi voir s'améliorer la qualité de l'air : "On pourrait éviter de très nombreux décès précoces dûs aux particules fines" explique Patrick, du collectif Rouennais. 

Vers plus d'égalité

Cela doit aussi permettre à tous de se ré-approprier le centre-ville, notamment les personnes les plus défavorisées qui n'ont pas les moyens d'avoir une voiture : "On constate souvent que les plus pauvres ne bénéficient pas des tarifs sociaux, insiste Monique, du collectif lillois. Quand ils ont 10 euros et qu'ils ont le choix entre acheter à manger ou anticiper et prendre un abonnement pour les transports, ils vont plutôt faire les courses. Et donc lorsqu'ils prennent le bus, ils paient au prix fort".

Une trentaine de villes en France proposent aujourd'hui les transports en commun gratuits - Radio France
Une trentaine de villes en France proposent aujourd'hui les transports en commun gratuits © Radio France - Gaëlle Fontenit

Le collectif insiste : le coût de la gratuité ne doit pas être un frein. "Une étude pour le Sénat chiffre à cinq milliards d'euros les recettes totales des billetteries de tous les transports collectifs publics de France. Ramené à l'échelle du PIB de la France, c'est rien !" tempête Patrick, de Rouen. Selon eux, dans les villes où le réseaux de transports et les horaires sont adaptés, la gratuité a permis de voir doubler le nombre d'usagers.

Le collectif cite en exemple l'Estonie qui a généralisé à tout le pays la gratuité des transports collectifs et prend le pari que ce type d'initiative va se généraliser dans le cadre de la transition écologique.

Choix de la station

France Bleu