Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour partiel des 90 km/h en Haute-Vienne : une "première étape" positive dit Christian Ducher de l'ACL

-
Par , France Bleu Limousin

Après la décision du Conseil Départemental de Haute-Vienne de repasser une partie des routes départementales à 90 km/h, le Président de l'automobile club du Limousin, Christian Ducher, estime qu'il s'agit "d'une première étape" positive. Il était l'invité de France Bleu Limousin ce jeudi matin.

On re-change les panneaux sur certaines routes (image d'illustration)
On re-change les panneaux sur certaines routes (image d'illustration) © Maxppp - Pascale DE SOUZA

Après la décision du Conseil Départemental de Haute-Vienne de repasser une partie des routes départementales à 90 km/h, le Président de l'automobile club du Limousin, Christian Ducher, estime qu'il s'agit "d'une première étape" positive. 

"C'est une satisfaction pour nous que le Département de la Haute-Vienne ait décidé de repasser à 90km/h sur 10% des routes", a-t-il dit sur France Bleu Limousin où il était l'invité de la matinale ce jeudi matin. "Mais c'est une première étape" a-t-il aussi précisé. "On aimerait qu'on puisse aller un peu plus loin, comme cela s'est passé dans les départements voisins, notamment la Corrèze où un travail de fond a été fait, avec des zones qui sont restées à 80 km/h voire des zones où la vitesse a été réduite car on a prouvé que la zone était effectivement dangereuse" a indiqué Christian Ducher, qui plaide pour des mesures "adaptées à la circulation dans un département rural comme le nôtre où on sait qu'on a besoin d'utiliser l'automobile".

Une "erreur stratégique"

A cet égard, le Président de l'ACL s'est montré très critique concernant cette décision entrée en vigueur en 2018. "_Nous n'avons pas compris, toujours pas aujourd'hui, pourquoi Edouard Philippe a pris cette décision_, qui  rappelons-nous a fait naître les gilets jaunes (...) C'est une erreur stratégique, oui tout à fait", a commenté Christian Ducher, concernant cette réforme qui à ses yeux "n'a pas été comprise et qui encore aujourd'hui n'apporte pas la preuve qu'il y a moins d'accident à 80 km/h qu'à 90", même s'il reconnaît qu'une sortie de route à 90 peut être plus grave qu'à 80. 

Mais "on n'est pas obligé de rouler à cette vitesse" a-t-il rappelé en conclusion, "on peut rouler moins vite, celui qui veut continuer à rouler à 80 km/h sur les routes du département pourra" a-t-il conclu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess