Transports

Christian Estrosi dénonce les "délires tarifaires" de la SNCF en PACA et rompt les négociations avec la SNCF

Par Victoria Koussa, France Bleu Azur, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu mercredi 5 octobre 2016 à 15:49 Mis à jour le mercredi 5 octobre 2016 à 16:50

Christian Estrosi met un terme aux négociations avec la SNCF.
Christian Estrosi met un terme aux négociations avec la SNCF. © Maxppp -

En pleines discussions avec la SNCF sur le renouvellement de la convention avec la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, son président Christian Estrosi a annoncé ce mercredi la rupture des négociations.

Le président de la région PACA Christian Estrosi s'agace des prestations de la SNCF. Il se dit prêt à ouvrir les rails de la région à la concurrence en 2019.

"Un service de mauvaise qualité pour 300 millions d'euros par an, c'est intolérable".

La région négocie depuis des mois le renouvellement de la convention avec la SNCF, notamment pour les TER en Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui prend fin en 2017.

Des grèves à répétition

Avec 86 trains touchés par un mouvement de grève depuis le mois de janvier dernier, les TER tournent au ralenti, au grand dam des usagers quotidiens. "Chaque jour, 40 trains ne circulent pas dans la région", a insisté Christian Estrosi.

Christian Estrosi rompt les négociations avec la SNCF sur la question des TER

Après un rendez-vous lundi avec Guillaume Pépy, le P-DG de la SNCF, Christian Estrosi refuse de payer l'addition trop salée de l'année 2016, soit 291 millions d'euros. La région paiera cependant "unilatéralement" les trains commandés, mais à la hauteur des prestations.

Partager sur :