Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Civray-de-Touraine : les travaux de reconstruction du pont de la Canardière se poursuivent

-
Par , France Bleu Touraine

Les travaux de reconstruction du pont de Civray-de-Touraine se poursuivent. Le nouveau tablier devrait être installé en juin, pour une mise en circulation en janvier 2022.

Le pont de Civray-de-Touraine devrait être fini en janvier 2022, selon le calendrier du conseil départemental d'Indre-et-Loire.
Le pont de Civray-de-Touraine devrait être fini en janvier 2022, selon le calendrier du conseil départemental d'Indre-et-Loire. © Radio France - Chloé Martin

Les travaux de reconstruction du pont de Civray-de-Touraine se poursuivent, au-dessus du Cher, après avoir commencé en janvier dernier. "Aujourd'hui, on est sur la restructuration des cinq appuis de l'ouvrage. On envisage une pose de poutres à partir de début mai, et un bétonnage du tablier pour début juin", expose Yvan Serouart, chargé de suivi des travaux.

Une mise en service prévue en janvier 2022

Le nouveau pont, en béton et métal, devrait être ouvert à la circulation en janvier 2022, selon le calendrier du conseil départemental d'Indre-et-Loire. Calendrier qui devrait être tenu, car tout le matériel a pu être acheminé sur le chantier sans retard. 

Ces travaux ont forcément quelques inconvénients pour les habitants, en les privant pour un an du seul pont de la ville. Pour traverser le Cher, il faut emprunter le pont de Bléré ou celui de Chisseaux. "Cela rallonge d'une dizaine de kilomètres à chaque fois. Mais de toute manière, les gens avaient aussi peur de franchir le pont de Civray parce qu'ils le voyaient se dégrader", raconte Fanny Hermange, maire de la commune. 

Et pour cause : l'ancien pont, un ouvrage métallique, avait été construit en 1955 et avait donc plus de 65 ans. "Il était vieillissant et en très mauvais état. Il était fragilisé, au niveau de la structure. Il y avait aussi de la ferraille plus ou moins rouillée", détaille l'élue.

13 ponts rénovés ou reconstruits en Indre-et-Loire

Des travaux nécessaires donc, pour un coût total de 3,2 millions d'euros, qui rentrent dans le plan pluriannuel d'investissements voté par le conseil départemental d'Indre-et-Loire en 2018, après l'effondrement du pont de Gênes en Italie. 13 ponts du département sont ainsi reconstruits ou rénovés sur six ans, pour un budget de 12.740.000 euros.

"Si on ne veut pas que ça se dégrade trop vite et que ça nous coûte trop cher, il y a des entretiens réguliers à faire", admet Patrick Michaud, vice-président du département, en charge des infrastructures et des transports. "Ce qui est aussi intéressant, c'est d'adapter ces ponts aux besoins des usagers d'aujourd'hui. Pour Civray, piétons et cyclistes pourront y circuler en toute sécurité." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess