Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Clermont-Auvergne-Métropole facilite la mobilité connectée

mercredi 19 septembre 2018 à 11:39 Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

Acheter son ticket de bus T2C sur son smartphone, réserver un covoiturage de chez soi pour aller au travail sont quelques unes des innovations récompensées par Auvermoov, le SMTC et Clermont-Auvergne-Métropole en 2017.

Les lauréats 2018 du dispositif Auvermoov
Les lauréats 2018 du dispositif Auvermoov © Radio France - Claudie HAMON

Clermont-Ferrand, France

A quoi va ressembler la mobilité de demain ? Les lauréats récompensés par le dispositif Auvermoov en 2017 dessinent déjà le paysage des déplacements de la métropole clermontoise. Au cœur des innovations lancées cette rentrée 2018, faciliter toutes les mobilités douces et durables sur tout le territoire et inciter l'abandon de la voiture, quel que soit le lieu de résidence. "Et si au passage, cela contribue au développement économique du territoire, c'est encore mieux" souligne François Rage, président du SMTC, aussi vice-président de Clermont-Auvergne-Métropole en charge de la mobilité et des transports. 

200 000 euros pour accompagner des projets innovants et concrets

"Pour que nos rêves deviennent mobilité" annonce l'accroche de la page internet d'Auvermoov. Depuis 2016, la structure lance chaque année un appel à projets, un concours pour sélectionner la meilleure idée qui révolutionnera le monde de la mobilité. De nombreux partenaires contribuent à ce dispositif, parmi lesquels le SMTC-AC, le Syndicat Mixte des transports en commun de l'agglomération clermontoise qui apporte aux projets 2017 une aide logistique mais aussi financière à hauteur de 200 000 euros. Le concours Auvermoov 2018 est clos.  27 projets ont été déposés, la sélection peut maintenant commencer. "On ne sait pas encore combien de lauréats émergeront de la cuvée 2018, mais on assure un minimum de 100 000 euros pour accompagner ces idées qui seront toutes pratiques, précise François Rage. 

L'équipe de mybus une application 100% auvergnate récompensée au CES  Innovation Awards 2018 de Las Vegas - Radio France
L'équipe de mybus une application 100% auvergnate récompensée au CES Innovation Awards 2018 de Las Vegas © Radio France - Claudie HAMON

MyBus dématérialise le ticket de bus

Parmi les 30 lauréats 2017, cinq projets concrets voient maintenant le jour. Parmi lesquels l'application MyBus, une innovation 100% clermontoise. Décliné à l'échelle d'un territoire, MyBus permet via son smartphone de payer et valider son ticket transport. "Pour le moment, l'application permet d'acheter à l'unité ou en carnet ses billets, bientôt "ce sera possible aussi pour les abonnés, précise Frédéric Pacotte, l'un des concepteurs de MyBus. On réfléchit aussi avec le SMTC à offrir des billets congrès."  Un guide horaire, un plan du réseau et un calcul d'itinéraire contributif comme Waze sont également proposés. Et par Vercingétorix, cette application 100% arverne a été primée en début d'année au CES Innovation Awards de Las Vegas, le salon international de la technologie.  

L'équipe de MyBus en grande discussion avec Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et pdt de la CAM - Radio France
L'équipe de MyBus en grande discussion avec Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et pdt de la CAM © Radio France - Claudie HAMON

Klaxit développe le covoiturage domicile-travail

Encore une application pratique cette fois pour rationaliser les déplacements quotidiens domicile-travail en voiture. En complément des transports en commun, Klaxit propose aux usagers clermontois de créer des réseaux de covoiturage locaux, au plus proche des zones d'activités. Cette application permet de trouver des covoitureurs et de partager les frais de déplacement, au prix d'un ticket de bus. "Nous voulons offrir du trajet court régulier, porte à porte, sans avoir à faire des détours" précise David Dinardo, directeur commercial de Klaxit, et plus il y aura de monde sur notre application plus les usagers trouveront le trajet idéal." Après Bordeaux, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Klaxit s'implante donc à Clermont-Ferrand "dans des sites industriels mal desservis en transport en commun, par exemple dans la zone de Ladoux où notre équipe de conseils peut créer un réseau d'usagers en deux mois", espère David Dinardo. 

Des vélos pour aller bosser en périphérie

Si vous en avez marre de la voiture, une application imaginée par des auvergnats vous permet de réserver un vélo KobOO. Un dispositif en libre service qui vient en complément des équipements C.vélos que les clermontois connaissent bien. "L'idée est d'installer des stations KobOO là où C.vélo n'existe pas explique Nicolas Roussel, directeur général de KobOO . Il suffit de télécharger l'application et de flasher le Qr Code pour déclencher la location. Pour l'instant, dix vélos KobOO sont installés sur la zone d'activité de La Pardieu. Et vous pouvez déposer votre vélo à la gare SNCF de la Pardieu. La durée de location s'échelonne entre une demi journée et une  journée  soit entre quatre et 12 heures consécutives. Le prix ? Entre 0,30 € pour quatre heures et 0,50 € pour 12 heures.